Alvy Zamé (The Voice 4) se confie sur son enfance difficile
Alvy Zamé (The Voice 4) se confie sur son enfance difficile
Ce samedi 7 mars, c'est la deuxième partie des battles de The Voice 4 sur TF1. Après une première soirée riche en émotion, Mika, Jenifer, Zazie et Florent Pagny vont de nouveu faire s'affronter leurs talents afin de ne conserver que les meilleurs d'entre eux. Alvy Zamé qui avait séduit les coachs sera de retour sut le plateau de l'émission ce soir. En interview, l'ancien militaire s'est confié sur son enfance difficile au Congo où il a dû faire face à la guerre.

Une enfance difficile pour Alvy Zamé

Lors de son audition à l'aveugle diffusée le 7 février dernier, Alvy Zamé avait conquis tous les coachs de The Voice 4 avec sa reprise du titre One Day/Reckoning Song qu'il avait chanté à la fois en anglais et en lingala, langue originaire du Congo où il a grandi. A l'occasion de son retour pour les battles, le talent de l'équipe de Zazie s'est confié sur son enfance difficile. Ce sont ses grands-parents qui l'on élevé au Congo après le divorce de ses parents, sa mère ayant quitté le pays pour la France et son père étant parti.

Au cours de son enfance, Alvy Zamé a dû faire face à de nombreuses épreuves notamment aux nombreuses guerres et à la pauvreté. Dans les colonnes de Public, il confie : "J'ai connu beaucoup de guerres civiles qui ont fait beaucoup de mal". Il évoque également ses grands-parents qui ont pris soin de lui. "J'ai vu mon grand-père perdre ses biens, sa maison [...] Mes grands-parents m'ont quasiment sauvé la vie, on vivait avec très peu, une vie sauvage, sans électricité, on se nourrisait de fruits et de poissons" explique le chanteur.

"Tout n'a pas été rose avec ma mère"

Aujourd'hui très proche de sa maman qui l'avait soutenu lors des auditions, Alvy Zamé avoue que leur relation n'a pas été tous les jours facile. "En rentrant en France, je lui ai reproché de m'arracher à mes grands-parents. Je lui en voulais à cause du divorce" indique-t-il avouant qu'il a ensuite eu une période rebelle où il travaillait très mal à l'école. "Inconsciemment, je lui en voulais de l'absence de mon père et de ce déchirement". Un père qu'il a d'ailleurs connu mais qui est décédé alors qu'Alvy était âgé de 16 ans.

Un passé qui lui donne aujourd'hui beaucoup de force et une envie de séduire le public. "J'aime toucher les gens avec mes chansons, j'aime partager mes émotions, m'évader avec la musique" conclut-il.

A lire également : Hiba Tawaji (The Voice 4) en couple ou célibataire ? Ses confidences amoureuses / Robinne Berry (The Voice 4) : la bombe de la saison a été candidate de Miss Belgique / The Voice 4 : Lilian Renaud émeut Zazie, Awa Sy... le meilleur des premières battles

The Voice
Amel Bent (The Voice 2021) violemment critiquée, elle réagit aux messages des haters
The Voice 2021 : les Cross Battles annoncés, comment marche cette nouvelle étape ?
The Voice 2021 : pourquoi y a-t-il du public durant les battles en plein confinement ?
The Voice 2021 : choix des chansons, co-coachs, tenues... Le producteur raconte les coulisses (itw)
voir toutes les news de The Voice Découvrir plus d'articles