6ix9ine bientôt jugé : il envoie une lettre d'excuses au juge et demande une seconde chance
6ix9ine bientôt jugé : il envoie une lettre d'excuses au juge et demande une seconde chance
Après avoir joué les pookies et aidé la police à démenteler le gang dont il faisait partie, 6ix9ine sera jugé le 18 décembre à New York. Le rappeur essayant à tout prix de sortir de prison, il a écrit une lettre d'excuses qu'il a envoyé au juge. Dans le document, Tekashi 69 supplie l'homme de loi de lui accorder une seconde chance.

"Je m'excuse envers les victimes"

Le rappeur américain veut vraiment quitter la prison et retrouver sa liberté. Et pour cela, il est prêt à tout. Après avoir balancé tout ce qu'il savait sur Nine Trey Bloods, et a ainsi aidé à démantelé le gang dont il faisait partie, 6ix9ine a envoyé une lettre d'excuses au juge. Celui qui sera jugé le mercredi 18 décembre 2019 à New-York risque en effet gros, lui qui est visé par 17 chefs d'accusation, dont trafic de drogue, vol à main armé, fusillades et possession d'un fusil d'assaut.

Dans le document écrit par Tekashi 69 que Page Six et TMZ ont réussi à se procurer, Daniel Hernandez de son vrai nom déclare : "Je m'excuse envers les victimes qui ont été affectées par mes actions. Je m'excuse auprès de mes fans qui me regardent et ont été induits en erreur. Je demande pardon à ma famille qui dépend de moi et à la Cour pour ce gâchis que j'ai provoqué".

"Je n'ai aucune justification et aucune excuse assez bonne dans ce monde pour expliquer mes crimes" a même ajouté 6ix9ine, "Pendant mon incarcération, j'ai eu le temps de réfléchir à l'insouciance et à la folie de mes décisions. Je me réveille chaque matin en me demandant si ça valait le coup".

"J'ai été soulagé quand j'ai été arrêté"

Décidé à sortir de derrière les barreaux, la star du rap a précisé dans sa lettre : "Je sais que ma vie ne sera plus jamais la même mais j'espère que ce changement sera pour le mieux. Parce que au delà de tout ça, je me considère toujours comme un exemple pour des millions de personnes en tant qu'artiste, que célébrité et en tant qu'humain".

Il est même allé jusqu'à assuré : "J'ai été soulagé quand j'ai été arrêté par le gouvernement parce que je me sentais coincé". "Le gang contrôlait ma vie et j'avais l'impression que je ne pourrais échapper à leur emprise. J'avais besoin de faire quelque chose avant qu'il soit trop tard" a-t-il expliqué, avant de supplier le juge de lui laisser sa chance : "Je suis vraiment désolé pour le mal que j'ai fait. Si on me donne une 2ème chance, je ne vais pas laisser tomber le tribunal et je consacrerai une partie de ma vie à aider les autres et non à refaire les mêmes erreurs".