Par Benoit Mandin Journaliste Télé
Journaliste spécialisé dans le monde de la télévision, Benoit ne manque jamais un épisode de L’amour est dans le pré, The Voice, Danse avec les stars, Mask Singer, Star Academy ou Qui veut être mon associé. Il est également un inconditionnel de Quotidien, C à vous et L’heure des pros.
Lors du deuxième épisode d'Affaire conclue du mercredi 22 mars 2023, la vente d'un arbre généalogique a attisé la curioisté des acheteurs de Sophie Davant sur France 2. Caroline Margeridon a été particulièrement intriguée par l'histoire de la vendeuse. Cette dernière a été la cible de violentes critiques sur les réseaux sociaux...

Alors qu'elle ne cessait de faire ses belles heures avec C'est au programme le matin, France 2 a décidé de lancer un nouveau défi à Sophie Davant à la rentrée 2017. Celui de prendre la tête d'un magazine de brocante, baptisé Affaire conclue et installé en fin d'après-midi.

La chaîne publique a proposé deux nouveaux épisodes de son émission d'enchères le mercredi 22 mars 2023. Sandrine a ponctué le second. Elle s'est présentée à Sophie Davant avec un arbre généalogique. "Sandrine qui vient rendre hommage à son ex-mari d'après ce que j'ai compris...", a commenté l'animatrice qui a été confrontée à une déprogrammation de dernière minute.

"Oui à Enrico. Mon compagnon, enfin... une personne extraordinaire que j'ai connue durant ma vie en Italie", a expliqué la vendeuse. En référence à l'arbre généalogique, elle a précisé que la famille d'Enrico était originaire de Venise. "Il a récupéré cet arbre généalogique à Venise, dans la maison de sa tante quand elle est décédée il y a douze ans et cet arbre généalogique appartenait à son grand-père", a-t-elle indiqué.

>> Affaire conclue : une vendeuse refuse une offre et se fait recadrer <<

"Sans indiscrétion, il est où votre mari ?"

Harold Hessel a expertisé l'objet 500 euros. En salle d'enchères, Caroline Margeridon a été intriguée par l'histoire de cet arbre généalogique ayant appartenu à l'homme qui a partagé la vie de Sandrine durant 20 ans. "Sans indiscrétion, il est où votre mari ?", lui a-t-elle lancé. "Il est resté à Milan", a confessé la vendeuse. "Il vous a confié la vente de l'objet ?", s'est interloquée Diane Chatelet.

"Ça s'est passé d'une façon un peu bizarre parce que, moi, j'avais oublié l'existence de cette oeuvre. Et quand j'ai déménagé à Nantes, en ouvrant les paquets, j'ai dit : 'Non l'arbre'. Je l'ai réemballé et quand lui est venu à Nantes pour voir un peu comment j'étais installée, je lui ai dit : 'Mais qu'est-ce que je fais de cet arbre ?' Et il est tombé par hasard sur l'émission et m'a dit : 'Tu dois aller là !", a détaillé Sandrine.

"Mais en fait, vous vous êtes quittés ?", lui a demandé Caroline Margeridon. "Oui et non...", a répliqué Sandrine. "Cela ne nous regarde pas" et "C'est très indiscret", se sont successivement exclamés Anne-Catherine Verwaerde et Arnaud Cabri-Wiltzer. A l'issue d'une enchère rudement menée contre ses camarades, Anne-Catherine Verwaerde l'a emporté avec une mise à 1 150 euros.

>> "Je vais appeler ta femme" : une acheteuse d'Affaire conclue menace son collègue après une remarque osée <<

Les internautes indignés par la vente de cet arbre généalogique

La vente de cet arbre généalogique a donné lieu à de vives réactions sur les réseaux sociaux. "Venir vendre l'arbre généalogique de son ex, quelle indécence ! Franchement ! Pourquoi ne pas le vendre à la famille concernée ?", s'est offusquée une téléspectatrice de France 2, tandis qu'une autre lâchait : "N'importe quoi de vendre un arbre généalogique avec les photos des morts...".

"Arbre généalogique d'une famille italienne vendu à Affaire conclue comme simple déco alors que restituer le bien à la famille concernée serait le mieux au lieu de le vendre...", s'est indignée une fidèle d'Affaire conclue sur Twitter. "Ils sont malades les acheteurs !", a asséné une autre pendant qu'une autre estimait que l'on était tombé bien bas...

Sophie Davant
"Je n'en peux plus" : une acheteuse d'Affaire conclue poussée à bout, elle craque et prend pour cible la vendeuse
"Une première dans l'histoire d'Affaire conclue" : un vendeur refuse de l'argent et recale cash un acheteur de Sophie Davant
"C'est horrible..." : une acheteuse d'Affaire conclue se fait voler un objet par un collègue, et la note est salée
"Même pas en rêve !": un nouvel acheteur d'Affaire conclue veut son "moment d'anthologie", grosses tensions en salle d'enchères
voir toutes les news de Sophie Davant Découvrir plus d'articles