De nombreux internautes s'inquiètent pour le YouTubeur Néo et lancent le hashtag #LibérezNéo
De nombreux internautes s'inquiètent pour le YouTubeur Néo et lancent le hashtag #LibérezNéo
Depuis ce week-end, la star de YouTube Néo (que l'on retrouve sur les chaînes Swan The Voice - Néo & Swan et sur la sienne, Néo The One) est régulièrement en tendances sur Twitter. Pas pour une vidéo postée sur YouTube, mais pour le hashtag #LibérezNéo. De nombreux internautes s'inquiètent pour le jeune influenceur qu'ils pensent sous l'emprise de sa mère. Ils ont donc décidé de lui venir en aide à leur façon.

#LibérezNéo : l'appel des twittos

Après le hashtag #FreeBritney, c'est celui de #LibérezNéo qui a été lancé sur Twitter. Comme pour la chanteuse Britney Spears, de nombreux twittos pensent que la famille de Néo, star de YouTube, ne lui veut pas que du bien. Pour rappel, le YouTubeur mineur (il a 16 ans) fait des vidéos qui cartonnent avec son petit frère Swan. C'est leur mère, Sophie, qui a démissionné pour s'occuper de leur chaîne à temps plein, qui s'occupe d'eux avec leur père, Greg. Sauf que d'après beaucoup de fans, la mère pousserait ses deux fils à faire ce métier d'influence pour gagner de l'argent sur leur dos. Une accusation qui n'a pas été commentée pour l'instant par la principale intéressée, ni par ses enfants.

Ils ont même eu une idée : signaler les comptes de Sophie, la mère. Et surtout, ils ont fait savoir à Néo que si jamais il était vraiment mal et se forçait à être sur YouTube pour faire plaisir à sa mère, il pouvait porter un tee-shirt orange dans sa prochaine vidéo. Un signal pour que les internautes sachent comment il se sent vraiment au fond.

Les enfants influenceurs sont maintenant un peu plus protégés

Une proposition de loi avait été votée à l'unanimité pour protéger les enfants influenceurs, en février 2020. Le site de l'Assemblée Nationale avait en effet annoncé que les personnes de moins de 16 ans seront soumises au même régime que les enfants travaillant dans le monde du spectacle. Une façon de vérifier leurs conditions de travail, leurs horaires, leur état de santé, s'ils vont bien à école et s'ils sont rémunérés.

Si les parents sont de plus en plus nombreux à mettre des vidéos de leurs enfants sur YouTube en espérant qu'ils deviennent influenceurs, c'est parce que ce type de vidéos est très prisée sur la plateforme. En 2019, une étude du Pew Research Center, centre de statistiques américain, révélait qu'une vidéo avec un mineur de moins de 13 ans avait trois fois plus de vues en moyenne qu'une autre vidéo.

Youtube
YouTube lance sa nouvelle appli Shorts, son propre TikTok
Mort du youtubeur Lloyd Cadena à 26 ans : ses plus de 5 millions d'abonnés sous le choc
Rentrée 2020 : Youtube met en avant les "EduTubeurs"
YouTube : Landon Clifford est mort à 19 ans, sa femme lui rend un hommage bouleversant
voir toutes les news de Youtube Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème