Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Benjamin Mendy : "je vais te kidnapper", premier témoignage glaçant d'une victime à son procès
Benjamin Mendy : "je vais te kidnapper", premier témoignage glaçant d'une victime à son procès
Le footballeur Benjamin Mendy - Champion du monde 2018 avec l'Equipe de France - est aujourd'hui accusé de 8 viols, 1 agression sexuelle et 1 tentative de viol de la part de sept femmes différentes. Et alors que son procès vient de débuter en Angleterre, c'est le premier témoignage de l'une de ses victimes présumées qui a été entendu ce mercredi 17 août 2022. Un témoignage effrayant.

Après de longs mois d'attente, le procès du footballeur Benjamin Mendy - ex-joueur de Manchester City et Champion du monde 2018 avec l'Equipe de France, a enfin débuté en Angleterre. Accusé par sept femmes de viols et d'agression sexuelle, le sportif encoure aujourd'hui la réclusion criminelle à perpétuité.

Le premier témoignage glaçant d'une victime

Ce mercredi 17 août 2022, c'est le témoignage de la première de ses victimes présumées qui a été entendu au tribunal de Chester Crown. Il s'agissait d'une entrevue préalable avec la police, durant laquelle cette jeune femme y a révélé qu'elle aurait rencontré Benjamin Mendy à Barcelone en 2017, avant de le retrouver en Angleterre l'année suivante.

A cette occasion, le footballeur aurait invité la jeune femme et son ami à faire la fête dans deux boîtes de nuit, et en aurait profité pour lui déclarer : "Quand il ne te regardera pas, je vais te kidnapper". Une menace / blague qui aurait quelque peu déstabilisée la victime présumée, mais qui n'aurait cependant pas mis fin à la soirée.

"J'étais sur son territoire, qu'est-ce que je pouvais faire ?"

A en croire ses propos, elle aurait ensuite passé la nuit chez la star et c'est au petit matin que Mendy en aurait profité pour l'agresser. Tandis que la jeune femme était en train de prendre sa douche, Benjamin Mendy serait entré dans la pièce et l'aurait "approchée plus que nécessaire". Alors qu'elle aurait tenté de prendre ses sous-vêtements pour s'habiller, le Champion du Monde l'en aurait ensuite "empêchée", continuant à "s'imposer pour [la] voir et [lui] enlever la serviette".

"Je n'arrêtais pas de le repousser au point qu'il a fini par m'attraper", a-t-elle expliqué à la police. Là, Mendy se serait assis sur le lit et l'aurait "posée au-dessus de lui". Tandis qu'elle "s'accrochait à [sa] serviette pour ne pas être dénudée", le sportif aurait de son côté enlevé son boxer et approché son pénis.

"Il me disait des trucs comme, 'Tu as peur ? T'as pas à avoir peur'. Je n'arrêtais pas de me demander où étaient ses amis ? Pourquoi personne n'est ici ? Est-ce que je dois crier ? Je n'en voyais pas l'utilité, a-t-elle déploré aux forces de l'ordre. J'étais sur son territoire, qu'est-ce que je pouvais faire ?".

Un premier témoignage glaçant qui, à en croire le procureur Timothy Cray, ne serait que le premier d'une longue liste. Il l'a annoncé au jury en début de semaine, "Vulnérable, effrayée, isolée... Ce sont des mots que vous allez entendre beaucoup de fois de la part des témoins".