Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
C'est l'événement ciné du jour sur Netflix : Blonde, le biopic sur Marilyn Monroe réalisé par Andrew Dominik, est enfin sorti sur la plateforme. Ana de Armas incarne l'actrice et chanteuse devenue un véritable sex symbol. Un rôle compliqué pour l'actrice cubaine et espagnole mais aussi spirituel : la star est persuadée d'avoir été hantée par le fantôme de la star des années 50 et 60 sur le tournage.

En quelques années, Ana de Armas s'est fait un nom au cinéma. Révélée dans la série pour ados espagnole El Internado, elle enchaîne les succès depuis qu'elle a quitté l'Europe pour les Etats-Unis. Blade Runner 2049, No Time to Die ou encore A couteaux tirés, l'actrice de 34 ans enchaîne les films et fait plus que jamais parler d'elle. Et ce n'est pas le film Blonde qui va calmer la hype autour d'Ana de Armas.

>> Netflix : l'une des premières séries originales de la plateforme quitte le catalogue et personne ne l'a jamais vraiment calculée <<

Bien que sa participation au film ait été un peu critiquée, l'actrice crève l'écran dans le rôle de Marilyn Monroe. Des critiques ont applaudi sa prestation qui pourrait, selon certains, lui valoir une nomination aux Oscars. Pour Blonde, qui est le premier film "interdit" aux moins de 18 ans dispo sur Netflix, l'actrice a donné le meilleur d'elle-même... et a même assuré avoir été approuvée par Marilyn.

Marilyn Monroe a hanté le tournage de Blonde (selon Ana de Armas)

Dans Blonde, le réalisateur Andrew Dominik raconte comment, après une enfance traumatisante, Norma Jeane Mortenson est devenue la célèbre Marilyn Monroe. Plus particulièrement, le film se focalise sur la vie mouvementée de la star lorsque les caméras ne tournaient pas. Deux autres actrices étaient d'abord en pourparlers pour le rôle - Naomie Watts et Jessica Chastain - mais c'est finalement Ana de Armas qui a décroché le graal. Un rôle qu'elle a pris au sérieux... au point d'aller demander la permission à Marilyn Monroe en se rendant sur sa tombe située à Los Angeles. Non, ce n'est pas une blague ! "Nous avons écrit sur une grande carte des messages de la part de l'équipe. Nous sommes allés au cimetière et nous l'avons posé sur sa tombe. On lui demandait un peu sa permission" a confié Ana de Armas à AnOther.

>> "Dinguerie", "masterclass", "éclaté au sol", "fin de m*rde"... : ce film Netflix a divisé les internautes <<

Mais l'actrice ne s'arrête pas là. Selon elle, Marilyn Monroe aurait carrément hanté le tournage du film. "Je pense qu'elle était heureuse. Parfois, elle jetait des trucs sur les murs et elle s'énervait quand elle n'aimait pas quelque chose. Ça peut peut-être sembler mystique mais c'est vrai. Nous l'avons tous ressenti" a-t-elle assuré lors de la présentation du film au Festival de Venise il y a quelques semaines. "Je crois réellement qu'elle était près de nous. Elle était avec nous" assure l'actrice.

Pour le tournage, Ana de Armas ne s'est pas seulement transformée en Marilyn. "Elle était tout ce à quoi je pensais, tout ce dont je rêvais, tout ce dont je parlais. Elle était avec moi et c'était sublime" a ajouté la star.

Netflix
Netflix : ce film de Noël dépasse tous les autres en 24h et c'est mérité !
Netflix : trois ans après un énorme échec au cinéma, ce film inconnu en France cartonne enfin sur la plateforme
"C'est une dinguerie" VS "C'est infâme" : les abonnés de Netflix totalement divisés face à la série Mercredi
Accusés de plagiat, les créateurs de 1899 pour Netflix donnent leur version et lâchent un tacle contre l'artiste brésilienne
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles