Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Zendaya (Spider-Man - Far From Home) : "Les scènes de vol ? C'était terrifiant" (Interview)
Pour la promo du film Spider-Man - Far From Home, actuellement au cinéma, Purebreak a pu interviewer Zendaya et Jacob Batalon. L'occasion de revenir sur l'ambiance dans les coulisses d'un tel film et d'en apprendre plus sur l'envers du décor.
Les scènes de vols ? C'était terrifiant

Venise, Prague, Londres... Vous avez beaucoup voyagé avec ce film. C'était difficile de ne pas se sentir en vacances sur le tournage ?

Jacob Batalon : C'était dur, mais aussi plutôt drôle. La plupart des scènes où on est tous ensemble sont censées être fun donc le fait de voyager et de profiter collait bien. Mais on était quand même professionnels !

Zendaya : Parfois...

Mais vous avez quand même eu le temps de faire les touristes ?

J.B. : Oui ! J'ai vraiment l'impression qu'on était des touristes.

Z. : Carrément. On tentait de profiter le plus possible de là où l'on se trouvait. Et je pense que la partie la plus cool était que l'on tournait dans ces lieux historiques que l'on va normalement voir quand on est réellement en vacances. Et nous, on devait tourner là, ce qui n'est pas la pire des façons de visiter une ville.

J.B. : Totalement.

Il y a une vidéo qui circule sur YouTube où l'on te [Jacob] voit te battre contre Tom Holland avec des sabres laser ? Ça se passait toujours comme ça dans les coulisses ?

J.B. : Ah oui, c'est même Zendaya qui a filmé la scène.

Z. : Oui c'est vrai.

J.B. : C'était souvent comme ça. Bon, les sabres laser n'étaient pas les seuls trucs qu'on utilisait.

Z. : On prenait tout ce qu'on trouvait.

J.B. : On se balançait des trucs.

Z. : Du pain...

J.B. : ... des chaises.

Z. : N'importe quoi.

J.B. : Juste pour se marrer. Juste pour l'amour du LOL.

C'est pas si compliqué de garder un spoiler

Dans le film, M.J. vole pour la première fois dans les airs avec Spider-Man. Et à l'inverse de ce qu'on voit habituellement dans les films, elle n'apprécie pas du tout cette expérience. C'était pareil pour toi ?

Z. : Si on est réaliste... Je pense que, parfois, c'est une idée fantasmée de penser que s'élancer avec un seul bras entre les immeubles de New York avec une fine corde c'est forcément cool. Et notre film explore l'idée qu'en fait... ça peut être terrifiant ! Et c'est génial. On a d'ailleurs tourné cette scène de deux façons. Pour la première, ils nous ont littéralement levés à 30 mètres au-dessus du sol et ils nous ont balancés. Et c'était terrifiant. Donc, encore une fois, beaucoup d'émotions ici. En plus on ne l'a pas utilisée car ils ne la trouvaient pas assez excitante. Donc on l'a tournée une deuxième fois et on était cette fois-ci à 30cm du sol, avec une énorme machine à vent, le réalisateur qui nous secouait et qui me disait de crier. Et c'est cette scène qui a été utilisée et elle est bien plus cool. Il y a d'ailleurs une vidéo. Quelqu'un a réussi à filmer sur le plateau en mode 'Qu'est-ce qu'ils font ?!'.

J.B. : Ce qui est fou c'est que 30 mètres c'est incroyablement haut... C'est méga haut !

Z. : A qui le dis-tu !

Le film a été tourné après Avengers Endgame mais avant sa sortie au cinéma. Du coup, comment avez-vous géré les spoilers sur le tournage ? Ce n'était pas trop difficile ?

J.B. : Je ne sais pas, c'est pas si compliqué de garder un secret en fait.

Z. : Et puis le point positif, c'est que nos meilleurs amis sont dans le film, avec nous. Donc les gens à qui on aurait pu dire des spoilers étaient déjà au courant, ce qui nous a beaucoup aidés à ne pas nous faire virer !

J.B. : Ouais, on voulait vraiment garder ce boulot ! [Ils rient]

J'étais choqué par la scène finale

Dans ce film, vos personnages prennent plus d'épaisseur par rapport au précédent. Quelle est la scène qui vous a le plus marqués ?

J.B. : Il y en a beaucoup. Mais je pense que c'est celle sur le Tower Bridge. On courrait beaucoup, il y avait de la panique...

Z. : Ouais, on fuyait des trucs qu'on ne voyait pas.

J.B. : Il y avait des explosions. C'était fou.

Z. : Beaucoup de trucs s'ajoutent ensuite en post-production avec ces incroyables effets spéciaux, donc on fuyait surtout des trucs qui n'existaient pas.

J.B. : Et ce qui est marrant c'est qu'ils utilisaient des signaux lumineux ou des sons [pour les guider].

Z. : Ou alors, il y avait le réalisateur qui criait dans un micro en mode "BANG".

J.B. : Ou bien "BOOM" et on devait faire semblant de crier. [Ils rigolent en imitant les cris]

Vous n'êtes pas très vieux, mais est-ce que ça reste difficile de jouer un(e) ado de 16 ans quand on en a déjà 22 ?

Z. : Pas vraiment car c'était il y a genre un mois.

J.B. : Et puis ça nous donne une excuse pour se comporter comme un enfant.

Dernière question : sans ne rien spoiler de la scène en question, comment avez-vous réagi en découvrant la séquence finale du film ?

J.B. : J'étais choqué.

Z. : Oui, sous le choc. Je ne l'avais vraiment pas vue venir. Même en lisant le script on ne l'a pas vue venir. C'est vraiment bien.

J.B. : Même en se sachant guidé vers ça on est en mode 'Ho, HOO, c'est pas vrai ?!'.

Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.

Zendaya
Zendaya et Jacob Elordi : les deux stars d'Euphoria en couple ? ❤️
Zendaya (Spider-Man - Far From Home) : "Les scènes de vol ? C'était terrifiant" (Interview)
Spider-Man - Far from home : Zendaya "sous le choc" face à la dernière scène du film [Interview]
Tom Holland et Zendaya en couple ? Il répond enfin à la rumeur
voir toutes les news de Zendaya Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème