Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Hier soir, Yseult était face à Mathieu pour la finale de l'émission Nouvelle Star 2014 sur D8. Si la chanteuse de 19 ans a tout donné pour ses quatre prestations de la soirée, elle n'aura pas réussi à s'imposer face au Farfadet qui est LE grand gagnant de cette édition. Pour Purebreak, la tigresse a partagé ses premières impressions, ses projets, avant de revenir sur son parcours dans l'émission.

"Je savais déjà que j'allais sortir"

Purebreak : Comment te sens-tu au lendemain de ta défaite dans Nouvelle Star 2014 ?
Pourquoi défaite ? J'ai gagné moi aussi quand même ! Je me sens très bien. Je suis sereine.

Avant le verdict, que s'est-il passé dans ta tête ?
J'étais très sereine. Je me préparais déjà à sortir au premier prime, puis au deuxième, à tous les primes quoi. Je suis quand même arrivée deuxième sur plus de 10 000 candidats, ça reste impressionnant. Je suis très, très, très contente de mon parcours.

Tu n'as encore eu que des bleus du jury. Est-ce que tu appréhendais de te prendre un rouge de leur part pour la finale ?
Non, parce qu'à chaque fois que je chante, j'ai pas envie de me projeter. Je chante sur le moment, pour éviter de ne pas changer mes interprétations, parce que sinon tu penses qu'au résultat et c'est mort. Je savais déjà que j'allais sortir. D'ailleurs, j'ai bien vu qu'une partie du public était chaud pour me voir sortir donc ça m'a pas vraiment choquée.

Tu as confié à Métronews que ta finale idéale aurait été avec Alvaro. Pourquoi ?
Il est comme moi : dans la force et dans l'émotion alors que Mathieu est surtout dans l'émotion. C'est pas très, très juste alors qu'avec Alvaro, ça l'aurait été. Mais je suis très fière d'être face à Mathieu.

Lors de la demi-finale, sur ta prestation de Viva La Vida de Coldplay, tu as eu ton premier rouge du public. Comment tu l'as pris ?
Je l'ai pris comme une punition, comme une sorte de : 'On a le pouvoir, on va te le montrer' et non pas comme un avertissement. C'était pas très fair-play de leur part. Mais c'est pas grave, parce que j'ai répondu non pas avec la force mais avec le chant. J'ai voulu partir sur de très bonnes prestations.

Maurane a d'ailleurs poussé un petit coup de gueule en te défendant...
Elle avait raison. Maintenant, c'est à moi de me démarquer à l'extérieur comme je l'ai fait à l'intérieur.

"Je suis très fière d'être restée comme je suis"

Tu es quelqu'un qui n'hésite pas à dire ce que ce tu penses. Est-ce que ce trait de caractère a pu te desservir dans la compétition ?
Je suis très fière d'être restée comme je suis. J'ai pas besoin de changer pour plaire aux gens. Je suis franche, je suis sincère. J'aime pas quelque chose ou quelqu'un, je le dis. Et pour ceux qui m'aiment pas, ben je leur fais de très, très gros bisous. Merci à vous tous. Ceux qui me soutiennent, merci !

Il y a quelques jours, tu étais invitée dans l'émission Le Grand 8 sur D8, où tu as confié avoir été victime de racisme. Comment gères-tu tout ça ?
J'ai pas envie que ma couleur soit une sorte d'excuse pour pouvoir gagner cette émission parce que c'est pas du tout le cas. Il y a des gens qui ne voulaient pas me voir gagner parce que je suis noire. C'est vraiment pas fair-play de leur part d'avoir des propos comme ça, de fermer mes yeux sur mon talent mais de les ouvrir sur ma couleur. C'est vraiment dégueulasse.

Les quatre chansons que tu as chanté sur le Prime, c'était tes choix ou ceux de la production ?
J'ai proposé ces quatre chansons parce que je voulais qu'on découvre mon univers artistique, ce que j'écoutais et chantait dans la vie. J'ai voulu le faire à la fin pour encore une fois marquer mon coup et me faire remarquer.

Beaucoup d'internautes sur Twitter ont aimé ta prestation sur Wasting My Young Fears de London Grammar parce qu'ils découvraient ta voix autrement. Qu'en penses-tu ?
A la base, je ne chante que ça. Je suis vraiment contente parce que c'est vraiment ce que je voulais. C'est dans ce types de chansons là qu'on découvre autre chose. C'est ça que je voulais provoquer chez les gens.

La prestation qui tu as le plus kiffé et celle qui t'as demandé le plus de travail ?
Là où je me suis le plus amusée, c'est sur Breathe Me de Sia. Le titre Feeling Good, c'était pas évident parce c'est énormément de techniques et ça m'a demandé beaucoup de travail pour donner quelque chose de nouveau encore une fois.

"Je ne suivrais pas le même chemin qu'Amel Bent"

Les retrouvailles avec les anciens, c'était comment ?
Super ! D'ailleurs, avec Léopoldine, ça va très bien. Les vraies choses se passent à l'extérieur, le reste, c'est que de la télé.

Que penses-tu de la carrière d'Amel Bent ?
Je pense qu'on a pas du tout le même univers donc j'ai pas envie de me projeter. Elle a une très belle carrière, mais je ne suivrais pas le même chemin qu'elle.

Quels sont tes projets maintenant ?
J'ai énormément de propositions. Maintenant, c'est à moi de faire les bons choix et de choisir les bonnes personnes. J'ai pas perdu, j'ai tout gagné.

Propos recueillis par Clara Pouvil. Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer Purebreak.com.

Yseult
Yseult : "Maintenant que je peux m'exprimer comme je suis, j'en profite"
Yseult : Le père Noël est une ordure, bonnet à pompon... ses meilleurs (et pires) souvenirs de Noël
Yseult : sa cover de James Brown pour la BO de Get On Up en écoute (EXCLU)
Yseult (Nouvelle star 2014) : La Vague, le clip coloré en attendant l'album
voir toutes les news de Yseult Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème