Watch Dogs est enfin disponible sur consoles et PC depuis le 27 mai. Et c'est un carton. Le titre a déjà enregistré le meilleur lancement d'un jeu Ubisoft. Cette bonne nouvelle a malheureusement été ternie par une campagne promotionnelle qui a mal tourné à Sydney.

Watch Dogs bat déjà des records

5 ans. C'est le temps qu'il a fallu à Ubisoft pour développer Watch Dogs. Des centaines d'heures de travail et des millions de dollars dépensés qui ont déjà été récompensés. L'éditeur annonce dans un communiqué que le GTA-Like a battu le record du jeu Ubisoft le plus vendu au premier jour de sa commercialisation. Les aventures du hacker Aiden Pearce à Chicago sont donc bien parties pour détrôner les ventes d'Assassin's Creed 4 qui, pour mémoire, se serait écoulé à plus de 10 millions d'exemplaires depuis sa sortie. Dommage que cette réussite soit entachée par un faux pas de la firme française qui a entraîné l'évacuation de bureaux dans le centre de Sydney, en Australie.

Une promotion qui tourne mal

Tout commence par l'envoi d'un colis un peu particulier par Ubisoft à un journaliste australien du site Ninemsn : un petit coffre-fort dans lequel se trouvait une copie de Watch Dogs et des goodies. Ce cadeau, scellé, était accompagné d'un message invitant le destinataire - un néophyte du jeu vidéo - à consulter sa messagerie pour découvrir ce qu'il s'y cachait. Malheureusement, celui-ci ne possédait pas de boîte vocale. Ainsi, à l'écoute de petits bips émis par l'objet, le reporter a pris peur, craignant qu'il s'agisse d'un colis piégé. Une personne a alors ordonné l'évacuation des locaux et l'intervention d'une équipe de démineurs qui a finalement percé à jour le contenu du coffre.

L'éditeur s'est depuis excusé pour cette bourde, expliquant que la livraison "ne s'est pas déroulée comme prévu". Le groupe assure que cela ne se reproduira plus. "[Ils] se sont laissés dépasser par leur créativité", a quant à lui réagi le rédacteur en chef de Ninemsn.

A lire aussi : Watch Dogs sur Xbox One et PS4 : quand le GTA-like d'Ubisoft pirate la vraie vie