Tandis que le monde entier se bat pour savoir qui des roux, blonds et bruns ont les meilleurs cheveux (pour la plus grande tristesse des chauves), un lycéen a souhaité innover en se teignant les cheveux en vert. Résultat ? Le proviseur de son établissement a décidé de le virer, créant une vive polémique.

Si être acteur demande quelques sacrifices capillaires (cf Benedict Cumberbatch dans le biopic sur Julian Assange), être lycéen n'a au contraire aucune contrainte de ce genre. Pourtant, l'un des pensionnaires du lycée Henri-Vogt de Commercy dans la Meuse, a eu l'étonnante idée de se teindre les cheveux en vert.

Un élève renvoyé

Et si à la rédac on préfère le bleu de Lea Seydoux dans la Vie d'Adèle, le proviseur de l'établissement n'a même pas souhaité jouer aux comparaisons. Comme le rapporte l'Est Républicain, ce dernier a décidé de temporairement renvoyer l'élève, le temps qu'il retrouve une coupe de cheveux normale.

La révolte des lycéens

Malheureusement pour lui (mais logiquement), cette décision a soulevé une énorme polémique dans le lycée et sur le net. Ainsi, ce sont près d'une soixantaine d'élèves qui ont décidé d'imiter leur camarade dès le lendemain, en se teignant les cheveux par soutien. De quoi faire plaisir à Hulk et nous poser une question : si le vert est censé porté chance, à quel niveau de poisse l'élève exclu se trouve-t-il ? Les mystères de la vie...

A lire aussi : une amende de 500€ à cause d'une fessée / 330€ de loyer pour 1.56m² à Paris