6 photos
Voir le diapo
Une jeune femme croate a publié un montage vidéo de photos d'elle prise tous les jours de l'année 2012. Victime de violences conjugales, elle affiche son visage couvert de bleus et d'entailles. Appel à l'aide d'une inconnue ou campagne virale énigmatique ? Le timelapse a déjà été vu plus de 550 000 fois sur Youtube.

Parfois ces histoires font l'actualité. Parce-que qu'elles concernent des stars, comme Chris Brown et Rihanna. Ou parce-qu'elles se terminent en drame, comme pour Reeva Steenkamp ou Marie Trintignant. Mais la plupart des victimes restent anonymes. En France, 1 femme sur 10 est victime de violences conjugales, et 1 femme décède tous les trois jours sous les coups de son conjoint. S'ils font froid dans le dos, ces chiffres prennent encore plus de sens lorsqu'ils sont mis en images.

Plus de 550 000 vues

Sur Youtube, une jeune croate a posté une vidéo effarante. Tout au long de l'année 2012, elle s'est prise chaque jour en photo avant de les monter bout à bout. Au fur et à mesure, son regard s'assombrit et son sourire s'efface quand les bleus et les entailles envahissent son visage. Ici des traces de strangulation, là un oeil au beurre noir. La vidéo se termine sur un appel à l'aide bouleversant: "Aidez moi. Je ne sais pas si je peux attendre demain". La vidéo intitulée "Une photo par jour de la pire année de ma vie" a été vue près de 550 000 fois depuis le 18 mars 2013.

Appel à l'aide ou campagne virale ?

Mais les internautes s'interrogent. Est-ce un véritable appel à l'aide ? Ou une campagne choc de prévention contre les violences faites aux femmes ? Vu la qualité du montage et la bande-son (identique au célèbre timelapse de Noah aux 24 millions de vue) font penser à un spot quasi professionnel. Contactée par Europe 1, la radio de Belgrade B92 indique "qu'aucune association de lutte contre la violence domestique n'a confirmé qu'il s'agissait d'une campagne". Mais peu importe l'origine tant que le message passe.

News
essentielles
sur le
même thème