Vincent Dedienne clashe Cyril Hanouna dans Quotidien le 31 mai 2017
Vincent Dedienne était très en forme sur le plateau de Quotidien ce mercredi 31 mai. L'humoriste s'en est pris à Cyril Hanouna et l'a clashé dans sa chronique Q comme Kiosque. Un passage qui a provoqué un mini fou-rire chez Yann Barthès et son équipe.

Quotidien VS TPMP, nouveau round ! Face à face pendant la diffusion, les deux animateurs des émissions sont loin d'être les meilleurs amis du monde. Cette semaine encore, l'équipe de Yann Barthès s'est attaqué à TPMP et la star de C8 n'a pas hésité à lui répondre.

Quand Vincent Dedienne s'attaque à Cyril Hanouna

Ça n'a cependant pas empêché Vincent Dedienne de rajouter une couche ! L'humoriste récompensé aux Molières 2017 était de retour pour un nouveau numéro de Q comme Kiosque dans lequel il décrypte la presse avec humour. C'est une étude sur l'alimentation et la santé parue dans Psychologies qui a inspiré le chroniqueur de Quotidien. "Visiblement, pour se faire du bien à un organe, il faut manger un truc qui ressemble à l'organe en question." a expliqué le chroniqueur avant de lâcher : "Par exemple, pour stimuler son cerveau, il faudrait manger beaucoup de noix. Ça se tient quand on sait que Cyril Hanouna est allergique aux fruits à coques."

Vincent Dedienne a aussi évoqué avec des sous-entendus la polémique après le canular homophobe. "Pour avoir un coeur gros et aimant, il faut manger de la tomate et ça se vérifie par le fait que Cyril Hanouna est tomatomophobe" a déclaré l'humoriste. Une chose qui a bien fait rire Yann Barthès et toute son équipe !

Retrouvez la séquence à 7mn dans notre diaporama.

Quotidien
Quotidien : un chroniqueur quitte l'émission pour "raisons personnelles"
Quotidien : Yann Barthès annonce le départ d'un chroniqueur
Quotidien : Nora Hamzawi de retour ? L'appel du pied de Yann Barthès
Martin Weill de retour dans Quotidien à la rentrée ? Le reporter répond
voir toutes les news de Quotidien Découvrir plus d'articles
Les stars
du moment
News
essentielles
sur le
même thème