Florian Telle en TT sur Twitter : l'influenceuse Lucile alias @toomuchlucile s'exprime sur son harceleur, déjà condamné, qui l'a de nouveau menacée de mort et a été interpellé
Florian Telle en TT sur Twitter : l'influenceuse Lucile alias @toomuchlucile s'exprime sur son harceleur, déjà condamné, qui l'a de nouveau menacée de mort et a été interpellé
L'influenceuse @toomuchlucile en a marre. Connue sur Instagram, Twitter et TikTok, elle a révélé au début du mois d'août 2021 avoir été victime d'insultes, de harcèlement, menaces de mort et menaces de viol. Son harceleur, Florian Telle, avait été condamné. Mais il a réitéré et aurait même menacé un ami de l'influenceuse avec un couteau. Il a donc de nouveau été interpellé. Elle espère qu'il finira enfin en prison.

Mise à jour : Selon Libération, Florian Telle aurait été condamné à "une peine de huit mois de prison ferme, avec mandat de dépôt" suite à sa présentation en comparution immédiate au tribunal de Pontoise ce lundi 30 août 2021.

Lucile alias @toomuchlucile encore menacée de mort par Florian Telle, il a été interpellé

Florian Telle était en TT sur Twitter, ce samedi 28 août 2021. Qui est-il ? Un internaute de 20 ans qui harcèle Lucile, alias @toomuchlucile, une influenceuse lifestyle. Connue sur TikTok, Instagram et Twitter, la star des réseaux avait révélé être victime d'insultes, de harcèlement, de menaces de mort et de menaces de viol de la part de cet individu, au début du mois d'août 2021. Lucile avait en effet posté des captures d'écrans dans sa story Instagram, montrant des messages privés reçus sur Instagram en juin 2021.

Des audios où le harceleur lui disait : "J'te vois, je t'égorge, j'te viole, je sais que je prendrai jamais 20 ans", "Je vais massacrer ta famille", "J'peux faire ce que je veux, t'as pas compris ça", "Je suis libre comme l'air, je fais ce que je veux. J'ai pas peur, je m'en bats les couilles, tu peux porter plainte, je sais comment ça marche. Je serais toujours dehors" ou encore "Je sais que je prendrai jamais 20 ans. Je peux dire que je suis fou, je ferai quelques mois en psychiatrie". Et il aurait créé une quarantaine de faux comptes pour la harceler et la terroriser. Florian Telle s'était même filmé en train de chercher l'influenceuse à Paris et dans l'Essonne, où elle habite.

Il avait déjà été condamné le 16 août 2021, à 2 ans de prison avec sursis probatoire par le tribunal judiciaire de Pontoise pour menaces de mort comme l'a souligné l'AFP. Après avoir proféré de nouvelles menaces de mort ce vendredi 27 août 2021, Florian Telle a de nouveau été interpellé par la police nationale du Val d'Oise (95), comme indiqué sur Twitter.

"J'attends que Florian prenne de la prison ferme" confie l'influenceuse qui est victime du harceleur

Le harceleur s'en est en effet de nouveau pris à @toomuchlucile, mais aussi à ses amis dont Armigno, qu'il aurait menacé avec un couteau. Ce dernier a raconté au Figaro : "Avec des amis, j'avais un rendez-vous pour un placement de produit dans un restaurant parisien. Lucile devait nous rejoindre. En live sur TikTok, elle a annoncé qu'elle nous rejoignait. Comme Florian regarde tout, il a été voir mes stories et a retrouvé l'adresse du restaurant où nous étions". Une fois dans le métro, "j'étais au niveau du portique. Il m'a attrapé par le bras et m'a lancé : 'tu me reconnais, tu sais qui je suis', avec un sourire sadique. Il a sorti son couteau d'un sac puis nous a menacés : 'où est Lucile, je vais vous tuer. À cause d'elle, j'ai pris deux ans de sursis. Si elle ne retire pas sa plainte, je vais la tuer'. Il me menaçait de me planter si je ne lui disais pas où était Lucile" a déclaré Armigno. Un agent de la RATP est arrivé pour voir ce qu'il se passait, avant que Florian ne parte. L'ami de l'influenceuse "a porté plainte après les faits".

Lucile a aussi réagi auprès du même média : "J'attends que Florian prenne de la prison ferme et qu'il ait un suivi psychiatrique, car je n'ai pas l'impression que cela ait été fait. Et j'aimerais qu'il prenne longtemps, car sinon, il va ressortir et ce sera pareil. Cela fait deux jours que je suis rentrée de vacances et il était déjà là. Il n'a vraiment peur de rien". "Tout le monde savait qu'il allait récidiver. Il a déjà eu des mesures d'éloignement qu'il n'a jamais respectées" a-t-elle ajouté.

"J'ai vraiment l'impression qu'il faut attendre que je meurs pour qu'il se passe un truc", a-t-elle aussi écrit sur Twitter. Et Lucile a également tweeté : "C'est grave en fait c'est lui qui mérite la prison et c'est limite moi qui y suis a ne pas pouvoir sortir ou je veux".

Il avait déjà eu affaire à la justice, une autre influenceuse a témoigné

L'individu n'en serait pas à son premier harcèlement ni à ses premières menaces de mort et de viol. L'influenceuse Saskia Freitas a témoigné sur Twitter avoir aussi été victime du harceleur ces 6 dernières années : "Les premiers faits ont eu lieu j'avais 14 ans ! Le mec m'a suivi et a essayé de rentrer chez moi". "Aucune mesure d'éloignement prononcée pour ma part mais tranquille jsuis habituée à vivre dans la peur depuis 6 ans" a-t-elle assuré, "Vous laissez ce monstre en liberté c'est rien c'est la rue, ça attend juste qu'il tue quelqu'un pour réagir si j'ai bien compris".

Et Florian était déjà connu de la justice d'après Le Parisien. "Le casier judiciaire de Florian T. comptait 3 mentions" a indiqué le journal, "dont la première a été prononcée par le tribunal pour enfant à la suite de violences avec arme aux abords d'un établissement scolaire. Une peine de 8 mois avec sursis probatoire avait été prononcée à son encontre. En 2020, il avait été condamné à 180 jours-amendes à 8 euros et en juillet dernier, il a écopé par défaut de deux ans de prison dont un avec sursis pour des menaces de mort".

Les numéros à contacter si vous êtes témoin ou victime de harcèlement

Pour rappel, "le harcèlement sous toutes ses formes est réprimandé par la loi". Dans le cas de cyber-harcèlement, "l'auteur d'un harcèlement en ligne risque 2 ans de prison et 30 000 € d'amende".

Si vous êtes victime ou témoin de harcèlement, en cas d'urgence, appelez le 17 (numéro qui vous permet de joindre la police et la gendarmerie). Vous pouvez aussi, toujours en cas d'urgence, appeler le 112 (numéro d'appel unique européen pour accéder aux services d'urgence, valable dans l'Union européenne). Autre possibilité : vous pouvez aussi envoyer un SMS gratuitement au 114.

Si vous êtes victime, vous pouvez appeler le 116 006, numéro gratuit d'aide à toutes les victimes. France Victimes met également à disposition des victimes une adresse mail : victimes@france-victimes.fr.

Pour plus d'infos, rendez-vous sur la rubrique "Que faire en cas de harcèlement ?".

Twitter
#ADayOffTwitch : des streamers boycottent Twitch pour lutter contre le harcèlement et la haine
Une influenceuse harcelée par un homme déjà condamné, elle raconte son cauchemar
Twitter : un tweet de la police sur les nudes et le revenge porn choque, la police s'excuse
#etudiantspasinfluenceurs : le gouvernement répond aux jeunes qui ne se sentent pas représentés
voir toutes les news de Twitter Découvrir plus d'articles