Un bébé polonais contrôlé avec 4,5 grammes d'alcool dans le sang à la naissance
Un bébé polonais contrôlé avec 4,5 grammes d'alcool dans le sang à la naissance
Triste record que vient d'enregistrer la Pologne. D'après un communiqué de l'AFP, un bébé polonais a été contrôlé à la naissance avec 4,5 grammes d'alcool dans le sang. La mère, visiblement inconsciente, était elle aussi en état d'ébriété durant l'accouchement. Le poupon serait d'ailleurs dans un état critique.

Jamais l'alcool n'a autant alimenté la rubrique des faits divers. Il faut dire qu'avec près d'un collégien sur six qui a déjà été ivre et une pratique du binge-drinking de plus en plus répandue, cette tendance n'est pas près de s'inverser. Et quand on pensait avoir tout entendu en apprenant l'hospitalisation récente d'un Français avec plus de 11 grammes d'alcool dans le sang, voilà qu'un nouveau record nous arrive de Pologne.

4,5 grammes d'alcool dans le sang

L'expression "saoul comme un Polonais" prend regrettablement tout son sens avec ce dernier communiqué de l'AFP en provenance du pays d'Europe de l'Est. La police de Tomaszow Mazowiecki (centre de la Pologne) a annoncé qu'une polonaise de 24 ans a accouché en état d'ébriété d'un bébé qui présentait pas moins de 4,5 grammes d'alcool dans le sang. Le caractère insolite de l'information ne suffit malheureusement pas pour omettre l'état de santé du rejeton qui, selon les médecins, serait "critique".

Cinq ans de prison ferme

Pour éviter toutes complications, l'accouchement a été réalisé par césarienne ce mardi 14 mai. La jeune femme, après avoir perdu connaissance dans un magasin, avait été transportée d'urgence au centre hospitalier le plus proche où elle a été finalement contrôlée avec 2,6 grammes dans le sang. Pour sa négligence qui pourrait coûter la vie de son bébé, la mère risque jusqu'à cinq ans de prison ferme et pourrait perdre la garde de son enfant. C'est dans ces moments que la pilule anti-cuite s'avérerait bien utile..