Il n'y a qu'un pas entre la politique et Twitter. Nombreux sont les députés qui y sont déjà addicts et n'hésitent pas à balancer des pics à leur adversaire par twitter interposé. Jack Dorsey, le créateur du célèbre réseau de micro-blogging a quant à lui décidé de se lancer dans la politique. Il brigue même déjà la mair

Il n'y a qu'un pas entre la politique et Twitter. Nombreux sont les députés qui y sont déjà addicts et n'hésitent pas à balancer des pics à leur adversaire par tweets interposés. Jack Dorsey, le créateur du célèbre réseau de micro-blogging a quant à lui décidé de se lancer dans la politique. Il brigue même déjà la mairie de New-York. Un nouveau candidat pour les élections de novembre 2013 ?

Le papa de Twitter dans la politique
Les députés, tout comme les cardinaux, se mettent à Twitter. Pourquoi le papa de Twitter ne pourrait-il pas à se mettre à la politique ? Alors qu'il planche actuellement sur un service de découverte de musique propre au réseau et un système de e-paiement sous forme de tweets, Jack Dorsey, le fondateur du réseau de micro-blogging, a annoncé vouloir se présenter comme candidat à la mairie de New-York. En 2011, il avait déjà évoqué la possibilité d'une reconversion en politique dans le Vanity Fair.

La mairie de New-York pour fin 2013 ?
Dans une interview donnée au Business Insider, il a expliqué vouloir devenir maire de New-York. Pourquoi la Grosse Pomme ? "Ce que j'aime à New York, c'est cette électricité que je sens immédiatement. C'est le chaos. C'est comme se retrouver pris au piège dans une voiture en plein orage" a-t-il lancé. S'il n'a donné aucune date, tout laisse à penser qu'il pourrait bien se présenter aux élections municipales qui auront lieu en novembre 2013.

2 millions d'abonnés sur Twitter
L'actuel maire de New-York est Michael Bloomberg, en place depuis 2002. Même s'il ne pourra pas briguer un quatrième mandat, ses potentiels successeurs sont déjà nombreux. Et si Jack Dorsey, dont la fortune est estimée à 1,2 milliards de dollars, décide de se présenter, il devra les affronter. Et ses quelques deux millions d'abonnés pourraient bien l'aider.

News
essentielles
sur le
même thème