C'est ce dimanche 2 novembre qu'AMC diffusait l'épisode 4 de la saison 5 de The Walking Dead, quelques jours après Halloween. Et si la série a mis (exceptionnellement) la plupart de ses zombies au placard cette semaine, cela ne l'a pas empêchée de nous offrir un épisode horrifique comme on les aime. Au programme ? Une nouvelle preuve que l'être humain est le pire monstre possible et que Beth n'est finalement pas si inutile. Attention spoilers.

On ne va pas se le cacher, on s'est tous déjà dit au moins une fois durant le visionnage d'un épisode de The Walking Dead : "C'est quand qu'ils vont se décider à tuer Beth ?" Il faut dire que contrairement aux autres personnages, la jolie blonde n'a jamais réellement vu son potentiel être exploité, passant plus facilement pour le boulet de service que pour le survivant utile. Bonne nouvelle, cette envie de voir mourir la pauvre Beth est désormais du passé.

Beth a souffert...

La raison ? Les scénaristes se sont servis de l'épisode 4 intitulé Slabtown pour (enfin) lui donner de l'épaisseur et de nombreuses promesses. Au programme ? On découvre où est passée la jeune femme depuis sa disparition et ce qu'elle a fait depuis. Et comme vous pouvez vous en douter, si elle a survécu, elle a (malheureusement) fait la connaissance d'une nouvelle bande de psychopathes dans un hôpital. Non, ces derniers ne mangent pas leurs victimes, mais choisissent les plus faibles survivants afin d'en faire leurs marionnettes et d'en abuser aussi bien psychologiquement que physiquement... Et forcément, Beth n'a pas fait exception. Toutefois, là où l'héroïne aurait sombré par le passé, elle a finalement fait ressortir toute ses qualités : perspicacité, intelligence, imprévisibilité...

... mais Beth s'est transformée

Résultat, si elle n'a pas réussi à s'enfuir malgré une enquête et un plan bien menés, elle a tout de même permis à quelqu'un de s'échapper (afin d'avertir Daryl ?), tout en se découvrant une force intérieur passionnante. Capable désormais de manipuler les autres sans sourciller et de se glisser dans la peau d'une tueuse sans hésiter, elle s'est progressivement drapée d'une cape de super-badass, comme Carol en début de saison. Et ça tombe bien, contre toute attente, c'est cette dernière qui débarque à l'hôpital en toute fin d'épisode. Et si on ne sait pas encore s'il s'agit d'un plan ou d'une malheureuse coïncidence, avoir deux neo-badass dans un même endroit ne nous laisse espérer que de bonnes choses.

Un duo badass à venir ?

Et ce n'est pas Emily Kinney qui nous contredira, l'interprète de Beth se livrant au Hollywood Reporter sur les événements à venir : "Beth est désormais dans un état où elle n'a plus peur et où Edwards et Dawn n'ont plus d'emprise sur elle. Et voir Carol lui fait réaliser 'Oh, peut-être que le plan peut se dérouler autrement. Peut-être que je n'ai plus à me débrouiller toute seule en ne comptant que sur moi. Peut-être que ma famille est plus proche que je ne le pensais.' Rien que de voir Carol lui fait changer d'état d'esprit." Et pour bien nous faire comprendre que la Beth à venir sera bien plus passionnante que l'ancienne, elle ajoute : "On voit vraiment Beth passer de l'adolescente à une femme puissante. Je pense que Beth l'avait toujours en elle. Elle est très intelligente et ouverte, ce n'était qu'une question de temps avant que cela n'explose."

A lire aussi : The Vampire Diaries, Glee... ces couples de séries qui se sont aimés dans la vie / True Detective saison 2 : des actrices d'Hunger Games et Rectify au casting

The Walking Dead - Saison 5
Fans de The Walking Dead ou des Avengers ? Samsung lance le premier parc de réalité virtuelle !
The Walking Dead : quand l'interprète de Tyreese pète un plomb dans le métro
The Walking Dead : qui a tué le plus d'humains et zombies ? Réponse en infographies
The Walking Dead saison 5 : des retrouvailles, des morts... tout ce qu'il s'est passé dans le final
voir toutes les news de The Walking Dead - Saison 5 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème