The Last of Us Part II : l'équipe victime de menaces de mort, Naughty Boy et Laura Bailey réagissent
The Last of Us Part II : l'équipe victime de menaces de mort, Naughty Boy et Laura Bailey réagissent
Alors que la presse applaudit The Last of Us Part II, l'équipe du jeu se retrouve victime de menaces de mort et d'homophobie et reçoit même des insultes de la part de certains joueurs. Naughty Dog, Laura Bailey, qui double le personnage d'Abby, et le concepteur ont partagé quelques messages écrits par les haters pour dénoncer toute cette violence.

Prévue à l'origine pour le 29 mai 2020, la date de sortie de The Last of Us Part II a finalement été décalée au 19 juin à cause du coronavirus, mais entre temps, des parties du scénarios et de la cinémathèque ont fuité sur la Toile. Les internautes ont donc pu se faire une petite idée du jeu en avant-première et si certains ont kiffé, d'autres pas du tout, à tel point qu'ils ont envoyé des menaces de mort à l'équipe et à l'actrice qui double Abby, Laura Bailey.

"Tu mérites de mourir"

Pour dénoncer cette violence, Laura Bailey a partagé quelques messages qu'elle a reçu de la part des haters, en prenant le soin de cacher les potentiels spoilers : "Je vais te tuer", "Je vais trouver où tu vis et je vais te massacrer pour ce que tu as fait", "Tu mérites de mourir" ou encore "Je vais te poignarder". Des mots choquants auxquels la doublure voix d'Abby dans The Last of Us Part II, applaudit par la presse spécialisée française, a répondu sur Twitter : "J'essaie de ne publier que des choses positives ici, mais parfois, ça en est juste trop pour moi."

Le concepteur de The Last of Us Part II, Niel Druckmann, qui a parlé d'un potentiel troisième volet, a lui aussi posté des tweets déplacés tout en expliquant : "Vous pouvez aimer un jeu ou le détester et partager votre avis dessus. Malheureusement, j'ai reçu trop de messages vils, haineux et violents. Voici une poignée d'entre eux. Je pense que c'est important de les montrer. Avertissement : c'est transphobe, homophobe, antisémite..."

Naughty Dog réagit

La société de développement de The Last of Us Part II, Naughty Dog, n'allait pas non plus laisser passer toute cette haine : "Bien que nous soyons favorables aux discussions et aux critiques, nous condamnons fermement toute forme de harcèlement et de menaces dirigées vers notre équipe et notre cast. Leur sécurité est notre priorité principale, mais nous devons discuter tous ensemble pour éradiquer ce type de comportement et maintenir une discussion constructive et compréhensive", a-t-elle écrit sur Twitter.

News
essentielles
sur le
même thème