The Last of Us Part II : la sortie du jeu repoussée à cause du coronavirus
The Last of Us Part II : la sortie du jeu repoussée à cause du coronavirus
Mauvaise nouvelle pour ceux qui attendaient avec impatience The Last of Us Part II : le jeu ne sortira finalement pas le 29 mai 2020 comme c'était prévu. Eh oui, Sony n'a pas eu d'autres choix que de repousser son arrivée à cause de problèmes de logistique liés à l'épidémie de coronavirus.

Pas de The Last of Us Part II en mai !

Alors que le remake de Resident Evil 3 est quand même sorti ce vendredi 3 avril malgré l'épidémie de coronavirus, les adeptes de jeux vidéo devront encore attendre avant de s'attaquer à The Last of Us Part II.

Comme l'a annoncé Playstation France sur Twitter, la suite du célèbre jeu remasterisé en 2014, qui pourrait être adapté en série par HBO, ne sortira pas à la date initiale (le 29 mai) à cause du Covid-19 : "SIE a pris la difficile décision de repousser le lancement de The Last of Us Part II et Marvel's Iron Man VR jusqu'à nouvel ordre. Au vu de la situation actuelle dans la monde, logistiquement, nous ne pouvons pas offrir aux joueurs l'expérience qu'ils méritent." Aucune autre date de sortie n'a été annoncée pour le moment.

Naughty Dog, la société de développement de The Last of Us Part II, a elle aussi confirmé les problèmes de logistique qui ne peuvent pas être résolus au vu de la situation sanitaire actuelle : "Nous sommes sûrs que cette nouvelle vous déçoit autant que nous. (...) La bonne nouvelle est que nous avons presque terminé le développement de The Last of Us Part II. Nous sommes en train de corriger nos derniers bugs. Cependant, même avec la fin du jeu, nous étions confrontés à la réalité qu'en raison d'une logistique hors de notre contrôle, nous ne pouvions pas lancer The Last of Us Part II à notre satisfaction."

Le studio explique ensuite : "Nous voulons nous assurer que tout le monde puisse jouer à The Last of Us Part II à peu près en même temps, en veillant à ce que nous fassions tout notre possible pour préserver la meilleure expérience pour tout le monde. Cela signifiait retarder le jeu jusqu'à ce que nous puissions résoudre ces problèmes logistiques. Nous avons été déçus par cette décision, mais nous avons finalement compris que c'était ce qui était le mieux et équitable pour tous nos joueurs."

News
essentielles
sur le
même thème