Non seulement Noël nous permet d'avoir plein de cadeau plutôt cool sous le sapin, mais en plus, c'est l'occasion de profiter des vacances pour rattraper de nouvelles séries. Oubliez vos habituelles Castle, NCIS ou How I Met Your Mother, à la rédac on vous a fait une petite liste des nouveautés de 2013 à rattraper obligatoirement avant le début de l'année 2014. Au programme ? Tunne, Orphan Black, The Following, Hannibal, House of Cards ou encore The Wrong Mans.

The Following

Synopsis : Quand l'un des pires tueurs en série du pays s'évade de prison, il ne fait pas les choses à moitié. Non seulement ce dernier va se venger de celui qui l'a emprisonné, mais il va surtout utiliser la secte de ses fans pour mener à bien sa mission.

Pourquoi on aime : Cela faisait longtemps qu'une série du network n'avait pas autant secouer notre coeur. Que ce soit à l'aide de twists inattendus, d'une violence hallucinante ou d'un casting charismatique, The Following hante nos nuits pour notre plus grand bonheur. Bonne nouvelle, la série aura bien une saison 2 diffusée dès le 19 janvier aux USA.

Hannibal

Synopsis : Hannibal est centrée sur Will Graham, agent spécialisé dans le profilage recruté par le FBI poru arrêter un tueur cannibale. Victime d'hallucinations, il va, à la demande de son supérieur, devoir réaliser des séances un psychiatre. Son nom ? Hannibal Lecter.

Pourquoi on aime : Si le personnage n'a pas toujours été bien traité ces derniers temps, Mads Mikkelsen nous livre une prestation bluffante. A la fois fascinant, inquiétant, redoutable et pesant, sa vision du cannibale est remarquable. Il est également aidé par une réalisation digne des plus grands shows du câble, avec un esthétisme irréprochable, une prise de risque toujours payante et un récit parfaitement maîtrisé.

Orphan Black

Synopsis : Sarah revient à Toronto après une longue disparition dans le but de récupérer sa fille. C'est alors qu'elle assiste au suicide d'une femme dans une station de métro, avant de découvrir qu'elle en est la sosie parfaite. Souhaitant prendre son identité afin de lui voler son argent, elle va se rendre compte qu'elle possède de nombreuses autres clones différentes dans le monde et qu'un assassin cherche à les tuer.

Pourquoi on aime : Pour Tatiana Maslany tout d'abord. Aussi talentueuse que séduisante, elle nous fascine dès sa première réplique. Et puis pour l'histoire ensuite. Aussi incroyable que prenante, son intrigue ne cesse de monter en tension à chaque épisode, apportant son lot de twists et de surprises. On en redemande.

The Wrong Mans

Synopsis : Au mauvais endroit, au mauvais moment, Sam découvre un téléphone sur le lieu d'un terrible accident de voiture. Répondant à un appel, il comprend alors que la femme de la victime a été kidnappée et va s'embarquer dans un nombre de quiproquos délirants afin d'essayer de la sauver.

Pourquoi on aime : On a rarement vu une comédie bénéficier d'une réalisation aussi intuitive que rythmée, permettant à son humour de faire mouche à chaque réplique. Une nouvelle preuve que les anglais ont dépassé les américains, et que lorsque l'originalité est osée par les scénaristes, on assiste toujours à un résultat concluant.

Tunnel

Synopsis : Un corps est retrouvé coupé en deux au milieu du tunnel sous la Manche. Les forces de la police française (représentée par Elise Wasserman) et celles de la police anglaise (Karl Roebuck) vont devoir coopérer pour arrêter le tueur. D'autant plus que ce dernier va redouble d'ingéniosité pour attirer l'attention des policiers.

Pourquoi on aime : Encore une fois, Canal+ nous prouve qu'elle a un don pour les thrillers. Nous offrant un remake aussi réussi que l'original, les personnages nous plongent sans problème dans une ambiance glauque mais incroyablement riche et fascinante. Un policier original en France, c'est assez rare pour le souligner et ne pas le manquer.

The Blacklist

Synopsis : Red Reddington est l'un des hommes les plus recherchés par le FBI. Quand il se présente de son plein gré au QG du FBI et demande à parler à une jeune profileuse, les soupçons sont de mises. Cela s'accentue quand Red avoue qu'il veut aider l'agence à capturer les plus grands criminels et ennemis des Etats-Unis.

Pourquoi on aime : Parce que James Spader est enfin de retour, mais surtout parce que The Blacklist nous offre là aussi des épisodes inespérés pour une série du network. A la fois intense, violente et surprenante, sa mythologie prend chaque semaine un peu plus d'épaisseur malgré des "stand-alone" trop nombreux.

Brooklyn Nine-Nine

Synopsis : Dans Brooklyn Nine-Nine, on suit une unité de police déjantée, qui bien talentueuse, est principalement composée de bras-cassés. Mais tout va (presque) changer quand un nouveau capitaine va faire son apparition, tentant (on insiste sur ce mot) de remettre un peu d'ordre dans son commissariat.

Pourquoi on aime : C'est la comédie la plus drôle de la rentrée, tout simplement. L'équipe créative de Parks and Recreation nous offre une nouvelle fois une palette de personnages totalement fous, donnant naissance à des situations hilarantes. Et croyez-nous, une comédie amusante cette année, c'est plus compliqué à trouver qu'un point positif envers Camping Paradis. A savoir que la série, nommée aux Golden Globes 2014, est disponible en US+24 sur Canal+ Séries.

House of Cards

Synopsis : Frank Underwood est Sénateur de Caroline du Sud. Lors de l'élection du Président des Etats-Unis, Garrett Walker, Frank s'est fait promettre par ce dernier le poste de Secrétaire d'Etat. Quand le chef du cabinet de la Maison-Blanche lui apprend que cet accord ne sera pas respecté, Frank et femme décident de tout faire pour se venger et acquérir le pouvoir qu'on leur avait promis.

Pourquoi on aime : Si la politique a de quoi ennuyer tout le monde, ses coulisses racontés par Kevin Spacey sont absolument géniaux. A l'aide de dialogues savoureux, d'une réalisation soignée et d'un jeu d'acteurs remarquable, House of Cards nous fait entrer dans un monde de requins plus fascinant qu'on ne l'imaginait, et ne nous laisse pas insensible.

Ray Donovan

Synopsis : Ray Donovan a un travail très particulier. Vivant à Hollywood, il aide des célébrités à cacher la vérité aux médias concernant certains aspects de leurs vies. Mais tout bascule quand son père, Mickey, sort par surprise de prison.

Pourquoi on aime : Déjà parce que c'est une série de Showtime. Et si ce n'est jamais la garantie d'une série inoubliable, elle l'est cependant pour le côté "divertissement de luxe". Ensuite pour son histoire. Bien plus complexe qu'elle n'y parait, elle nous offre son lot de surprises et de violence, d'une maîtrise parfaite. Et si elle ne fera pas oublier Dexter, elle n'en reste pas moins une bonne remplaçante.

Masters of Sex

Synopsis : Le Dr William Masters et Virginia Johnson sont deux brillants scientifiques. Le but de leurs recherches ? En savoir plus sur le comportement sexuels des hommes et des femmmes.

Pourquoi on aime : Considérée par beaucoup (et à juste titre) comme la meilleure des nouveautés de cette rentrée 2013/2014, Masters of Sex est une véritable révolution. Nous offrant un récit passionnant à la photographie sublime, elle nous plonge dans un univers mystérieux mais fascinant. Les comédiens sont toujours justes, le rythme est addictif et la mise en scène audacieuse. Parfaite, tout simplement.

Bates Motel

Synopsis : Des années avant Psychose, Norman Bates et sa mère Norma emmènagent dans l'Oregon après la mort du père de Norman où ils achètent un motel pensant pouvoir commencer une nouvelle vie.

Pourquoi on aime : Prequel au film culte d'Hitchcock (Psychose), cette série nous emmène dans une ambiance sombre, glauque mais terriblement fascinante. On y suit la jeunesse de Norman Bates, un ado à la relation étrange avec sa mère, sur le point de devenir le terrible tueur en série qui fera sa renommée. Une série horrifique comme on a rarement l'occasion d'en voir, qui vous glacera le sang plus d'une fois.

Sleepy Hollow

Synopsis : Ichabod Crane revient mystérieusement à la vie, 250 ans après sa mort. Cet ancien soldat est mort au combat lors de la Guerre de Sécession. Son retour parmi les vivants n'est pas sans conséquences. Le cavalier sans tête, annociateur de l'apocalypse. Il va devoir s'associer à la jeune lieutenant Abbie Mills pour combattre les forces du mal.

Pourquoi on aime : Rares sont les séries fantastiques à tenir leurs promesses, celle-ci le fait parfaitement. Mêlant à la fois mythologie, stand-alone, suspense et humour, Sleepy Hollow est le divertissement idéal. Jamais prise de tête, elle est surtout capable de vous surprendre plus que vous ne l'imaginez.