Très attendu, le blockbuster a séduit des millions de spectateurs, tous amateurs de personnages héroïques et d'humour, sauf quelques-uns : les dirigeants de l'armée américaine ont en effet jugé que le long-métrage n'était pas réaliste.

Saviez-vous (sans trop vous spoiler) que New York prend une sacrée claque dans The Avengers ? Un cabinet spécialisé a calculé les dégâts "montrés" dans le film, et IRL ils coûteraient 160 milliards de dollars... C'est la 1ère info du jour. ENORME non ? L'autre info du jour est plus insolite. Très attendu, Avengers a séduit des millions de spectateurs, tous amateurs de personnages héroïques et d'humour. Oui mais voilà, on ne peut pas plaire à tout le monde. Les pas contents ? Les dirigeants de l'armée américaine. Son porte-parole, Phil Strub, a même annoncé que la collaboration avec Marvel Films risquait même d'être interrompue sous prétexte que le blockbuster à la bande annonce survitaminée n'est pas suffisamment réaliste.

S'étant montrée très conciliante envers la production de The Avengers, en leur prêtant des équipements et des véhicules militaires, l'armée américaine ne pensait pas que le film porterait une image plutôt négative sur l'organisation : "Nous ne pouvons pas concilier la fantaisie de cette organisation et le rôle que l'armée y joue". Et d'ajouter : "Nous (...) avons décidé que nous ne pouvions plus travailler sur ce film, car ça en arrivait à un point où ça n'avait plus de sens" a précisé le porte-parole.

Pour ceux qui ont vu le film, rappelez-vous de la décision de Nick Fury, dirigeant de l'organisation non officielle regroupant les super-héros (le SHIELD), concernant l'attaque nucléaire sur Manatthan : il a désobéi à ses supérieurs. Un comportement complétement contraire à l'esprit de l'armée, qui remet donc en cause la collaboration entre Hollywood et la US Army.

A cette nouvelle annonce de taille s'ajoute la déclaration de Mark Ruffalo, qui incarne le personnage de Hulk, lors de l'avant première du film. L'acteur avait alors affirmé que The Avengers était une métaphore de la situation américaine actuelle. Pour lui, elle devait se passer de leader égocentrique. Un avis que ne partage pas du tout les dirigeants de l'armée américaine, bien évidemment !

Donc ce qui est sûr c'est que dans le duel The Avengers VS Battleship, l'US Navy préfère mille fois le film avec la sublime Rihanna. S'il est encore moins réaliste que l'adaptation de BD, ce long métrage est certainement plus en adéquation avec les valeurs de l'armée américaine. Il est donc prévisible que pour les prochains volets de The Avengers, Marvel Films se montre un peu plus souple...

The Avengers
Avengers : le Soldat de l'hiver et le Faucon bientôt réunis pour une série ?
Captain America 2 : un lien avec The Avengers 2 dans une scène bonus ?
GTA 5 plus fort qu'Avengers : le nouveau record
The Avengers 2 : Loki volontairement absent ?
voir toutes les news de The Avengers Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème