Tomodachi Life est disponible sur 3DS depuis le 6 juin 2014
Tomodachi Life est disponible sur 3DS depuis le 6 juin 2014
Découvrez notre test de Tomodachi Life, la simulation de vie de Nintendo, disponible sur 3DS depuis le 6 juin 2014. Ce titre parviendra-t-il à rendre de nombreux joueurs accros comme Les Sims avant lui ? Réponse.

Sur 3DS, les simulations de vie sont nombreuses. Et ce n'est pas près de changer puisqu'aux licences connues (Les Sims, Animal Crossing ou Harvest Moon pour ne citer qu'elles) s'ajoute à présent la toute dernière simulation de Nintendo : Tomodachi Life.

Vis ma vie de Mii

Dans Tomodachi Life, l'objectif est de gérer une île - que l'on aura préalablement baptisée au moment de lancer sa première partie - en la peuplant de Mii (les personnages virtuels de Big N). Les joueurs peuvent au choix les créer eux-même à l'aide de "l'éditeur de Mii" (en s'inspirant par exemple de membres de leur famille, de célébrités de héros de jeux vidéo...) ou en télécharger chez leurs amis via WiFi ou sur le web par le biais des QR Code. Et autant vous le dire tout de suite : cette double notion de "création" et "d'échange" vous rendra rapidement accro et vous fera assurément passer des heures sur la Toile comme dans l'outil de création, en quête du Mii parfait.

Mii Amor

Une fois installés, ces Mii ne pourront plus se passer de vous. Ils vous demanderont donc régulièrement de les nourrir, d'étoffer leur garde-robe, de les divertir en jouant à des mini-jeux - drôles mais répétitifs - ou encore de les conseiller vis à vis des relations qu'ils doivent entretenir avec leurs voisins. L'interaction entre avatars est en effet au centre du jeu. S'ils ont des affinités (à vérifier avec le "Testeur de compatibilité"), les Mii peuvent ainsi devenir amis et même tomber amoureux. Les couples peuvent ensuite se marier, s'installer ensemble et enfin donner naissance à un bébé qui reprendra les traits de ses parents, ce qui peut donner lieu à des enfants étranges.

Ami(i) pour la vie

Au fur et à mesure que le joueur crée des Mii et règle leurs "soucis" du quotidien, de nouvelles infrastructures - utiles pour subvenir aux différents besoins de ses habitants - se débloquent sur l'île. Ainsi, si au premier lancement de Tomodachi Life, seules la boutique de vêtements et l'épicerie sont accessibles, d'autres magasins (boutique de chapeaux, boutique d'intérieur pour customiser les appartements des Mii, brocante...) ouvrent à fortiori leurs portes. Des lieux d'amusement s'installent aussi par la suite et donnent accès à des activités inédites et autres mini-games comme Tomodachi Quest, un petit RPG dont on fait malheureusement très vite le tour.

Addictif mais pas trop

Tout ceci ne représente cela dit qu'une partie du contenu gargantuesque de Tomodachi Life. On peut notamment parler de toute la facette "collection" qui invite le joueur à trouver tous les objets du jeu. Quant à ceux qui craignent d'y trouver un titre permissif qui ne récompensera que ceux prêts à s'investir à fond, détrompez-vous. La production de Nintendo est faite de sorte qu'on n'ait besoin de passer que quelques minutes (max 1h) par jour sur son île pour y remettre de l'ordre. Côté direction artistique, oubliez les grandes envolées graphiques, la simulation de vie s'appuie avant tout sur une interface simple et un univers aussi coloré que mignon pour fidéliser.

Verdict : Tomodachi Life ne révolutionnera pas votre conception de la simulation de vie. Les joueurs - principalement les plus jeunes - lui trouveront néanmoins des qualités indéniables (contenu complet, direction artistique enfantine mais mignonne, interactions entre Mii...) qui leur donneront quotidiennement l'envie de passer un peu de temps sur leur île (de 1 à 2h par jour au total).

15/20

A lire aussi : Test Inazuma Eleven Go Lumière / Ombre sur 3DS : ballon futé ? / Test de Mario Kart 8 sur Wii U : Mario en roue libre ? / Test de Watch Dogs sur PS4 : GTA doit-il craindre le Pearce ? / Test Trials Fusion sur PS4 : les roues dans le cambouis ?

3DS
Detective Pikachu : le jeu chelou qui fait parler Pikachu... et marrer Twitter
Mario & Luigi - Paper Jam Bros : 5 raisons de se plier en quatre pour sauver la Princesse !
La Nouvelle Maison du Style 2 - Les Reines de la Mode : 3 raisons de rouvrir sa boutique !
Test de The Legend of Zelda - Tri Force Heroes sur 3DS : un pour tous, tous pour trois ?
voir toutes les news de 3DS Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème