Barack Obama annonce un soutien militaire aux rebelles syriens
Barack Obama annonce un soutien militaire aux rebelles syriens
Les Etats-Unis affirment avoir des preuves de l'utilisation d'armes chimiques par le régime de Bachar Al-Assad contre les rebelles. Le gouvernement américain estime que la Syrie a franchi "la ligne rouge" et annonce son soutien militaire à l'opposition.

Les choses ne s'arrangent pas pour le président syrien Bachar al-Assad. Après la France et l'Angeleterre, c'est au tour des Etats-Unis d'accuser la Syrie d'utilisation de gaz sarin contre les populations rebelles.

100 à 150 morts au gaz sarin

La communauté internationale à la Syrie, récemment privé d'internet pendant un jour, à l'oeil. "Après de longues vérifications, notre communauté du renseignement conclut que le régime d'Assad a utilisé des armes chimiques, dont du gaz sarin, à petite échelle, contre l'opposition, à plusieurs reprises, l'an passé" écrit la Maison Blanche dans un communiqué. Selon Barack Obama, l'utilisation de gaz sarin change la donne. Pour le Président américain, la Syrie a clairement franchi "la ligne rouge". Entre 100 et 150 personnes seraient mortes en Syrie sous l'effet du gaz.

Un soutien militaire non défini

Suite à ce constat, Barack Obama a annoncé "l'étendue de l'aide non-létale à l'opposition civile, et aussi autorisé l'augmentation de notre aide" à destination des forces armées rebelles. La Maison Blanche a évoqué un "soutien militaire" aux rebelles syriens sans en préciser d'avantage. Comprend-elle une livraison d'armes ? Jusqu'à présent, les Etats-Unis s'y étaient refusés.

Dans l'actu aussi : Hadopi : premier et dernier internaute sanctionné par une coupure d'Internet ? / Taratata va continuer... sur internet / Un passeport de licorne ? A la douane turque, ça passe !

Barack Obama
Kamala Harris colistière de Joe Biden : une décision historique validée par les stars
Coupe du Monde 2018 : les Bleus victimes de racisme, Barack Obama salue leur diversité
Barack et Michelle Obama signent chez Netflix pour "nous faire réfléchir différemment sur le monde"
Barack Obama : son tweet en réponse aux violences à Charlottesville bat un record
voir toutes les news de Barack Obama Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème