Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Jouer dans Star Wars peut faire très joli dans le CV d'un acteur, mais un rôle dans la saga peut également rapidement tourner au cauchemar, la faute au comportement des fans. Et ce n'est pas le comédien Ahmed Best, l'interprète de Jar Jar Binks, qui nous contredira.

Le nom de Ahmed Best ne vous dit peut-être rien, mais il se cache pourtant derrière l'un des personnages les plus cultes du cinéma. En effet, c'est en 1999 que le comédien a été casté pour incarner Jar Jar Binks dans la deuxième trilogie Star Wars. Malheureusement, ce qui était un rêve pour l'acteur a rapidement tourné au cauchemar. La raison ? Son personnage s'est retrouvé au centre de toutes les critiques, moqueries et insultes dès la sortie du premier film, et de nombreux fans n'ont pas hésité à s'en prendre ensuite à lui pour ce rôle.

La confession touchante de Ahmed Best

Une situation pesante au quotidien - qui continue encore aujourd'hui, près de 13 ans après la sortie du dernier film live porté par Jar Jar Binks, et qui a mené Ahmed Best à envisager le pire. C'est sur Twitter que l'acteur s'est ainsi laissé aller à une touchante confession : "L'an prochain, cela fera 20 ans que j'ai subi un harcèlement médiatique qui continue encore aujourd'hui à toucher ma carrière. Cet endroit [sur la photo, ndlr] est le lieu où j'ai presque mis fin à ma vie. C'est encore difficile d'en parler. J'ai survécu et maintenant ce petit gars [son fils, nldr] est mon cadeau pour avoir surmonté [cette épreuve]. Serait-ce une bonne histoire à raconter pour mon show ? Dites-le moi."

D'autres personnes touchées par ces critiques

Cette révélation n'est pas passée inaperçue et a rapidement fait réagir le public, à commencer par Rian Johnson. Ainsi, de nombreux fans l'ont soutenu sous son post et se sont excusés pour leurs propos, et le réalisateur de Star Wars 8 a confié : "Je t'envoie beaucoup d'amour. Je pense qu'il y a beaucoup de personnes qui aimeraient vraiment entendre ton histoire".

Une déclaration loin d'être anecdotique quand on sait qu'il est lui-même victime d'un déferlement de haine sur les réseaux sociaux depuis la sortie de Star Wars 8, tout comme l'actrice Kelly Marie Tran (l'interprète de Rose). Et si le réalisateur ne se laisse pas abattre et passe son temps à répondre à la colère de ces fans (trolls) déçus, la comédienne a préféré quitter les réseaux sociaux afin de ne plus subir leurs critiques et insultes racistes.

Pour rappel, ce comportement honteux de la part des fans de Star Wars a aussi touché Jake Lloyd, l'interprète du jeune Anakin dans la deuxième trilogie. Malgré son très jeune âge à l'époque, il a également subi de nombreuses insultes et moqueries, ce qui l'a contraint à mettre fin à sa carrière dès 2001 et a (indirectement ?) déclenché quelques problèmes mentaux.

Star Wars 8 : Les Derniers Jedis
Star Wars : Mark Hamill en colère contre la nouvelle trilogie et le manque de respect
Star Wars : harcelé et insulté par les fans, l'interprète de Jar Jar Binks a pensé au suicide
Star Wars : on a vibré avec la Saison de la Force à Disneyland Paris
Star Wars 9 : Luke Skywalker absent du dernier film ?
voir toutes les news de Star Wars 8 : Les Derniers Jedis Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème