Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Soolking : son titre liberté devient l'hymne des manifestants en Algérie
"La liberté, la liberté, la liberté, c'est d'abord dans nos coeurs". Alors que les manifestations contre le pouvoir en place sont nombreuses en Algérie, on peut entendre le peuple chanter "Liberté", le titre de Soolking en feat avec Ouled El Bahdja, devenu hymne des manifestants.

Voilà plusieurs jours déjà que d'importantes manifestations contre le pouvoir en place font rage en Algérie. De nombreux citoyens défilent dans les rues pour réclamer le départ d'Abdelaziz Bouteflika, président en place depuis 20 ans, qui a d'ailleurs renoncé le 11 mars dernier à se présenter à une cinquième élection. Parmi les slogans des manifestants, on retrouve les paroles de "Liberté", dernier titre de Soolking en feat avec Ouled El Bahdja.

Dans celui-ci, l'interprète de "Dalida" rend un tendre hommage à son pays natal, l'Algérie, et affiche son soutien au peuple algérien qui se soulève contre le pouvoir en place. De son vrai nom Abderraouf Derradji, le rappeur est né à Baïnem, dans la banlieue nord d'Alger, où il a grandi avant d'arriver en France en 2008 et de s'y installer en 2014.

"La liberté"

Ainsi, on peut voir sur les réseaux sociaux de nombreuses vidéos de manifestations où résonnent ce nouvel hymne : "La liberté, la liberté, la liberté / C'est d'abord dans nos coeurs / La liberté, la liberté, la liberté / Nous, ça nous fait pas peur / Ils ont cru qu'on était morts, ils ont dit bon débarras / Ils ont cru qu'on avait peur de ce passé tout noir / Il n'y a plus personne, que des photos, des mensonges". Une chanson qui fait écho à tout ce qu'il se passe actuellement en Algérie, d'où ses 18 millions de vues sur YouTube en seulement une semaine.

News
essentielles
sur le
même thème