Sneazzy réagit à ses menaces contre Pascal Praud : "Je ne souhaite aucune violence"
Sneazzy réagit à ses menaces contre Pascal Praud : "Je ne souhaite aucune violence"
Depuis la sortie de leur morceau Zéro Détail, Sneazzy et Nekfeu font l'objet d'une polémique à cause de leurs paroles assez violentes contre le journaliste Pascal Praud. Mais l'interprète de Feu régulier l'assure : les couplets du son ont été "sortis de leur contexte" et "mal compris". Le rappeur s'explique après les menaces.

"Les journalistes salissent l'islam, sont amateurs comme Pascal Praud (sal*pe) / Ça mérite une balle dans le cervelet (cervelet), le canon au fond de la bouche", balancent Sneazzy et Nekfeu dans leur feat Zéro Détail. Ces paroles ont rapidement fait débat sur les réseaux sociaux, mais ont surtout valu aux deux rappeurs de recevoir quelques attaques de la part des internautes. Pascal Praud, lui, a réagi à ces menaces et a confié ne pas poursuivre en justice les ex-membres de 1995 : "Quand tu portes plainte, tu fais de la pub à ces gens."

"Ces couplets, sortis de leur contexte, ont été mal compris"

Afin d'apaiser la situation, Sneazzy a posté un communiqué sur Twitter pour s'expliquer sur le réel message qu'il souhaitait faire passer avec ces paroles : "J'ai découvert avec stupéfaction, ces derniers jours, le détournement des paroles de ma chanson Zéro Détail dont je suis seul auteur. Mon ami Nekfeu m'a fait l'honneur d'être avec moi sur ce titre, il n'a pas signé les paroles. Ces couplets, sortis de leur contexte, ont été mal compris. Ils peuvent interroger, mais je ne suis pas là pour viser ou mettre au ban qui que ce soit."

L'artiste poursuit : "Je dénonce ici certains journalistes qui ont tendance à éditorialiser leur point de vue, ciblant très souvent, le même groupe de personne. Je les représente ici à travers la figure de M. Praud. Ça mérite une balle dans le Cervelet. Le canon au fond la bouche. Jsuis Musulman et Jsuis fier de l'être. On va jamais me traîner dans la boue. Le "Ça" fait référence à ma religion. J'exprime ici la haine qui peut exister contre les musulmans et la volonté de les faire taire, le tout imagé par la métaphore de la balle dans le cervelet."

Sneazzy l'assure : "Je n'ai, en aucun cas, voulu attiser la haine, ni proférer des menaces envers M. Praud. Je ne souhaite aucune violence, puisque je dénonce habituellement celle qui peut s'abattre sur la communauté musulmane. Je me battrai toujours pour que tout le monde ait le droit à la liberté d'expression. Car ma seule forme d'expression est ma musique, et mes seules armes sont mes mots. Paix et amour."

News
essentielles
sur le
même thème