Badbuzz pour une adolescente qui a posté un selfie d'elle dans le camp de concentration d'Auschwitz
Badbuzz pour une adolescente qui a posté un selfie d'elle dans le camp de concentration d'Auschwitz
Au cas où vous ne seriez pas encore au courant, les selfies sont partout. De la cérémonie anuelle des Oscars au Tour de France 2014... en passant par les camps de concentration. Car oui, une adolescente américaine a trouvé de bon goût de faire une photo d'elle lors de sa visite d'Auschwitz et de la poster sur Twitter. Invitée d'une émission tv outre-altantique, elle raconte avoir reçu des menaces de mort.

Breanna Mitchelle dépasse les limites du selfie

Il y a les selfies souvent sexy et parfois drôles de Nabilla, Kim Kardashian ou Ellen DeGeneres. Et puis il y a les autres. Ceux de James Franco qui dérangent. Ceux qui menacent de faire chuter les coureurs du Tour de France 2014. Ceux qui poussent de jeunes adolescents accros à la tentative de suicide. Une lycéenne Américaine vient de prouver une nouvelle fois que cette folie des selfies peut aller beaucoup trop loin. Sur Twitter, Breanna Mitchell a partagé un selfie d'elle en plein milieu du camp de concentration d'Auschwitz. Un mois plus tard, le badbuzz fait du bruit et la blonde croule sous les insultes voire les menaces de mort.

"Je suis tellement idiotes, je foire tout"

Comme le rapportent nos confrères de Puremédias.com, Breanna Mitchelle a été invitée sur le plateau d'une émission de télévision américaine pour s'exprimer. "J'aimerais que les gens arrêtent de répondre, de citer, de retweeter et de mettre en favori ma photo où je souris dans le camp de concentration d'Auschwitz. Je suis tellement idiote et je foire tout. C'est officiel", confie l'adolescente. Et d'expliquer que ce selfie devait être un "hommage" à son père, décédé un an plus tôt, et avec qui elle avait prévu de faire ce voyage dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. "Honnêtement, je ne pense pas que je ferais quoi que ce soit différemment, tout simplement parce que je n'ai voulu blesser personne... Et j'ai dit à tout le monde l'histoire personnelle qu'il y avait derrière ce cliché... Pour cette raison, je ne regrette pas d'avoir pris cette photo" : pas sûr que ces déclarations calment le badbuzz.