Robin des bois, la véritable histoire :
Robin des bois, la véritable histoire :
Oubliez le gentil Robin des bois qui vient en aide aux personnes dans le besoin. Dans Robin des bois, la véritable histoire, en salles ce mercredi 15 avril 2015, le célèbre voleur interprété par Max Boublil est... un blaireau. Un pauvre mec qui préfère s'en prendre aux pauvres, qui rêve de diriger un bordel. De quoi offrir une comédie à prendre au 1000ème degré.

Un Robin des Bois tête à claques

Robin des bois, la véritable histoire n'est pas un énième film à la gloire du voleur en collants, bien au contraire. Dans cette comédie décalée, Max Boublil retrouve Anthony Marciano, le réalisateur du film Les Gamins, et interprète un Robin à qui l'on voudrait bien mettre des claques. Car ce brigand-là n'a pas vraiment un grand coeur : avec son pote Tuck (Malik Bentalha), ils préfèrent voler les pauves, les femmes, les sans-abris. Mais pour réaliser leur rêve - racheter une maison close -, les deux lâches vont se lancer dans un gros coup... et cambrioler la caisse d'impôts de Nottingham, avec la complicité du Gang de Sherwood.

Le Gang de Sherwood, ce sont Petit Jean (Ary Abittan ) ou encore Marianne (Géraldine Nakache) qui, eux, volent les riches pour rendre aux pauvres. Un principe que Robin a bien du mal à comprendre mais qui risque bien de changer sa vie et de le transformer en héros. Enfin, presque.

Une version déjantée du célèbre mythe

Dans ce Robin des Bois, il n'est pas franchement question de bons sentiments. Mais plutôt d'humour bien gras : Robin passe son temps à dire que Marianne est vraiment moche - devant elle, de préférence -, Petit Jean a une haleine qui donne envie de vomir et Tuck rêve de former un couple avec son pote voleur. Une comédie pour les amateurs de blagues pas toujours très légères, qui s'amuseront de découvrir une nouvelle version de l'histoire du célèbre justicier, bien loin de la comédie musicale avec M. Pokora. A voir si vous savez mettre votre cerveau en mode treizième degré.

Robin des bois, la véritable histoire, au cinéma ce mercredi 15 avril 2015.

Max Boublil
Play : qui est Alice Isaaz, la révélation du film ?
Play : "Pour emballer les filles il fallait se parfumer avec du Yop" Max Boublil et Alice Isaaz
Play : 7 anecdotes sur Max Boublil que vous ne connaissiez peut-être pas
Max Boublil de retour dans Mike, une série frenchy à l'humour trash
voir toutes les news de Max Boublil Découvrir plus d'articles