6 photos
Voir le diapo
Ce mercredi 17 avril sort au cinéma le film Les Gamins, une comédie qui va certainement cartonner en salles. Pour la première fois, Max Boublil (connu pour ses chansons décalées comme Tu vas prendre) s'essaie à la comédie romantique. De son côté, Alain Chabat joue un cinquantenaire en pleine crise d'identité. Découvrez-en plus sur Les Gamins.

En ce mercredi 17 avril, il y en a pour tous les goûts au cinéma. Si vous êtes plutôt action, vous pouvez découvrir Parker Si les films romantiques et de science-fiction vous attirent, foncez voir Les Ames Vagabondes. Mais en plus des deux films et de Promised Land (avec Matt Damon), nous pourrons aussi rire avec Les Gamins.

Les Gamins, l'histoire

Thomas (Max Boublil) vient de se fiancer avec Lola (Mélanie Bernier). Il fait alors la rencontre de son beau-père, Gilbert (Alain Chabat), et de sa belle-mère Suzanne (Sandrine Kiberlain). En plein crise, Gilbert décide de quitter sa femme et de vivre la belle vie. A lui le célibat et les soirées. Thomas le suit dans ses nouvelles aventures.

Première(s) fois

En plus de Max Boublil qui signe son premier film romantique, le réalisateur, Anthony Marciano, signe également son tout premier long-métrage. Ce dernier connaît bien l'humoriste qui publiait il y a quelques mois le titre Put Your Sex in the Air. Les deux hommes ont collaboré pour les chansons décalées de Max Boublil.

Futur succès en salles ?

Avec un box-office français qui boude les comédies ces derniers temps, Les Gamins pourraient bien mettre tout le monde d'accord. Le film serait bien parti pour être l'un des succès français de l'année. Fera-t-il mieux que Intouchables, dernière comédie à avoir vraiment cartonné au box-office ?

Max Boublil
Play : qui est Alice Isaaz, la révélation du film ?
Play : "Pour emballer les filles il fallait se parfumer avec du Yop" Max Boublil et Alice Isaaz
Play : 7 anecdotes sur Max Boublil que vous ne connaissiez peut-être pas
Max Boublil de retour dans Mike, une série frenchy à l'humour trash
voir toutes les news de Max Boublil Découvrir plus d'articles