Par Charlène Salomé Journaliste
La FAO conseille d'élever et manger des insectes pour renforcer la sécurité alimentaire
La FAO conseille d'élever et manger des insectes pour renforcer la sécurité alimentaire
La FAO recommande d'élever et de manger des insectes. Si l'idée a de quoi arracher des hauts-le-coeur, l'Organisation des Nations-Unies pour l'agriculture et l'alimentation conseille la consommation de grillons, termites et autres sauterelles afin de renforcer la sécurité alimentaire.

Le steack de grillons, la pizza aux chenilles ou encore les brochettes de termites grillées pourraient bientôt investir nos assiettes. Si un chercheur du Canada assure que manger ses crottes de nez c'est bon pour la santé, la FAO affirme que la consommation d'insectes c'est bio, "succulent" et surtout parfait pour lutter contre la faim dans le monde.

Des insectes en abondance

Les récents scandales alimentaires de la viande de cheval, de la grippe aviaire ou encore de la viande de rat en Chine auront porté un sérieux coup aux carnivores. La FAO conseille désormais de se tourner vers la consommation et l'élevage à grande échelle des insectes. "Notre message est : mangez des insectes, les insectes sont en abondance, ils sont une source riche en protéines et en minéraux" conseille Eva Ursula Müller, directrice du département des politiques économiques des forêts. Peu cher, bio et disponible en abondance dans la nature, ils seraient en plus "délicieux" et permettraient de lutter contre la faim dans le monde.

1 900 espèces d'insectes comestibles

Les billions d'insectes qui se reproduisent sans cesse "présentent des taux de croissance et de conversion alimentaire élevés et ont un faible impact sur l'environnement pendant tout leur cycle de vie", explique les experts. Quelques 1 900 espèces d'insectes seraient comestibles selon eux. Et si la simple vue d'une sauterelle dans votre assiette vous écoeure, la FAO se veut rassurante : "Ils peuvent être consommés entiers mais aussi réduits en poudre ou pâte et incorporés à d'autres aliments".

"Un tiers de la population mondiale mange des insectes, et c'est parce qu'ils sont délicieux et nutritifs" explique Eva Ursulla Müller. Alors à quand une épreuve de préparation de mets gourmands à base d'insectes dans Top Chef ? Les chefs ont bien eu droit cette année à un lombric dans leurs huîtres...