La polémique de la présence de viande de cheval dans des plats au boeuf continue. Après l'affaire Burger King, c'est maintenant Findus qui est concerné. La marque a dû retirer trois de ses produits de la vente après la découverte de la présence avérée de viande de cheval dans ses recettes "pur-boeuf".

La polémique de la présence de viande de cheval dans des plats au boeuf continue. Après l'affaire Burger King, c'est maintenant Findus qui est concerné. La marque a dû retirer trois de ses produits de la vente après la découverte de la présence avérée de viande de cheval dans ses recettes "pur-boeuf".

Du cheval dans des recettes pur-boeuf
Plus de lasagnes Findus au rayon surgelés de vos supermarchés préférés. Ce vendredi 8 février, la marque a décidé de retirer des ventes ce produit ainsi que deux autres (le hachis parmentier et la moussaka) après la découverte de la possible présence de viande de cheval dans des recettes étant supposées contenir uniquement du boeuf.

C'est l'autorité britannique de sécurité alimentaire qui a dévoilé cette affaire après des tests effectués sur des produits de la marque. Les barquettes testées contenaient selon cette étude 60 à 100% de viande de cheval.

L'entreprise trompée par son sous-traitant ?
Il était ensuite question de savoir si cette affaire était connue de la marque. Et la réponse est non. Ce samedi 9 février, Findus s'est estimée "trompée" et ses responsables ont annoncé qu'une plainte serait déposée contre X ce lundi 11 février. En cause, le sous-traitant romain qui fournissait la viande contenue dans les produits. Une enquête a été ouverte pour découvrir qui est responsable de cette affaire.

D'autres marques concernées ?
Selon les informations d'Europe 1, Findus ne pourrait d'ailleurs pas être la seule marque concernées. Les magasins Picard, Auchan, Monoprix, Carrefour, Système U et Casino auraient également décidé de retirer certains de leurs plats surgelés des ventes selon le site. Bref, cette affaire est en train de prendre une sacré proportion...

A lire aussi : McDonald's lance le burger au camembert / Un employé de Quick viré à cause de ses tweets