Sale été pour Pierre Ménès. Dans une interview accordée au journal Le Parisien, le consultant sportif de Canal Plus confie qu'en juillet dernier, il est passé tout prêt de la mort. De quoi expliquer son physique très aminci, que ses followers avaient pu découvrir il y a quelques semaines sur Twitter.

Pierre Ménès a "perdu plus de deux litres de sang"

Ce vendredi 7 août 2015, Pierre Ménès a fait son grand retour sur Canal Plus pour le premier match de la saison 2015/2016 de Ligue 1. Et c'est très aminci que les téléspectateurs ont pu découvrir l'"ennemi" de Patrice Evra. Des kilos en moins suite à un grave souci de santé, comme il l'a dévoilé dans les pages du journal Le Parisien ce week-end. "J'ai fait une hémorragie dans la nuit du 4 au 5 juillet. J'ai perdu plus de deux litres de sang, me suis évanoui, je suis tombé, et ma mère m'a sauvé la vie en se réveillant en sursaut (...) J'ai subi quatre transfusions sanguines", a ainsi confié le consultant sportif qui, après une "assez lente convalescence", est "d'attaque" pour la rentrée football.

"Laurent Ournac n'a pas lancé une mode"

Contrairement à ce que certains avaient imaginé, Pierre Ménès n'a donc pas été hospitalisé pour perdre du poids et n'a pas décidé d'imiter Laurent Ournac, transformé après une lourde opération. "Un gros a aussi le droit de tomber malade, non ? Je vous l'assure, Laurent Ournac n'a pas lancé une mode. Je ne me suis pas fait refaire la carrosserie," a-t-il ainsi ajouté. Et le monsieur foot - qui "n'aime pas les gros" - de préciser : "J'ai toujours été assez transparent sur ces questions : dans le passé, je suis parti deux fois en cure à la clinique Merano. La première fois, j'ai perdu 5 kg, puis 6, que je n'ai pas repris, et c'est tout."

News
essentielles
sur le
même thème