Pénélope Bagieu : cocorico, la française reçoit un Eisner au Comic-Con pour sa BD
Pénélope Bagieu : cocorico, la française reçoit un Eisner au Comic-Con pour sa BD
L'antre de la pop culture, alias le Comic-Con de San Diego, a décerné un prix à la française Pénélope Bagieu. Pas n'importe lequel, il s'agit d'un Eisner, soit l'une des plus grandes récompenses mondiales pour une BD. C'est pour sa bande dessinée Culottées que la dessinatrice a reçu ce trophée qui lui a mis les larmes aux yeux.

"J'y crois toujours pas"

Vous la connaissez sans doute grâce à son blog Ma vie est tout à fait fascinante, pour ses vidéos postées sur madmoiZelle ou encore par le biais de ses BD Joséphine, qui ont été adaptées en films (avec Marilou Berry dans le rôle titre). Pénélope Bagieu est une dessinatrice française de talent, avec un humour qui fait toujours mouche. La preuve, elle a d'ailleurs reçu le prix Eisner (une récompense ultime quand on bosse dans la bande dessinée), dans la catégorie "meilleure édition américaine" d'un ouvrage international. Une récompense obtenue pour Culottées, sa série de bande dessinée scindée en deux tomes.

"C'est pas souvent dans ma vie que j'ai pleuré de joie, mais FUCK YEAH j'ai un Eisner" s'est réjouie Pénélope Bagieu sur Twitter, "C'est fou. Mes petites culottées. J'y crois toujours pas". L'artiste suivie par plus de 310.000 abonnés sur le réseau social a même dévoilé des photos, une de son trophée et une autre d'elle sur scène au Comic-Con de San Diego en Californie, les larmes aux yeux en recevant le prestigieux prix.

Le com' priceless de son BFF

Après avoir reçu des centaines de félicitations de la part de ses nombreux fans et lecteurs, Pénélope Bagieu a tenu à partager des messages échangés avec son BFF. Sur les réseaux sociaux, la pro du crayon a ainsi remercié les internautes avant d'indiquer : "Merci beaucoup pour tous vos messages et vos bravos et vos coeurs, je suis très très touchée ! Mais vous ne pourrez pas battre les félicitations de mon ami d'enfance".

Il faut dire qu'il y est allé fort, pas dans le compliment mais plutôt dans l'humour. Ben on vous laisse juger par vous-mêmes, vous verrez, c'est juste à mourir de rire (car à prendre au second degré hein). "Et aller... on va encore en entendre parler 10 ans" lui a-t-il écrit, avant de conclure : "Et je sais toujours pas ce que c'est un Eisner... C'est comme un Oscar pour les 'arts' secondaires ?". Juste incroyable !

News
essentielles
sur le
même thème