Le pass sanitaire devient obligatoire pour les 12/17 ans (+ les tests bientôt payants)
Le pass sanitaire devient obligatoire pour les 12/17 ans (+ les tests bientôt payants)
Mis en place depuis le 9 août dernier chez toutes les personnes majeures, le pass sanitaire va bientôt être mis en place chez les mineurs à partir de 12 ans. Mais ce n'est pas la seule annonce du jour ! Lors d'une conférence de presse, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a aussi confirmé la fin des tests PCR gratuits et la fin des masques dans les écoles primaires sous certaines conditions.

Même si la situation tend à s'améliorer, la pandémie de Covid-19 n'est pas encore derrière nous et l'allègement du pass sanitaire n'est pas envisagé pour le moment. Au contraire : il va bientôt être étendu aux mineurs. Retour sur les annonces de Gabriel Attal.

Le pass sanitaire étendu aux mineurs

Auparavant réservé uniquement aux personnes majeures, le pass sanitaire va maintenant être obligatoire dès 12 ans. Enfin, plus précisément à partir de 12 ans et 2 mois et jusqu'à 17 ans, peut-on lire sur le site du gouvernement. Pourquoi ce délai de quelques mois ? "Il permettra aux adolescents à peine âgés de douze ans au 30 septembre 2021 de recevoir leur schéma complet de vaccination" peut-on lire sur le site. Désormais, les ados devront donc présenter un certificat de vaccination ou un test négatif partout où le pass sanitaire est nécessaire soit dans les restaurants, les bars ou au cinéma. Il n'est cependant pas obligatoire à l'école, comme l'avait expliqué Emmanuel Macron.

Les tests vont être payants

Faire des tests PCR ou antigéniques sans débourser un centime, c'est bientôt terminé. Gabriel Attal a confirmé la fin des tests gratuits et a donné une date : le 15 octobre. On ne sait pour l'instant pas à quel prix seront fixés ces tests. A noter que seuls les tests "de confort" sont concernés ce qui signifie que, si vous avez des symptômes et une ordonnance, les tests ne seront pas payants.

Fin du port du masque dans les écoles primaires

Si le port du masque reste obligatoire dans les lieux recevant du public, dans les transports ou dans les collèges, lycées et universités, il ne sera bientôt plus indispensable dans les écoles primaires... mais sous certaines conditions. A partir du 4 octobre, les départements où le taux d'incidence est inférieur à 50 (durant au moins 5 jours) pourront supprimer le port du masque pour les élèves de primaire.