Eric, la petit sirène barbotant dans le Golf du Mexique
Si l'on a toujours pas prouvé l'existence de la bête du Gévaudan ou du monstre du Loch Ness, la toile nous apporte par contre la preuve irréfutable de l'existence des sirènes. Désolé messieurs, si vous pensiez retrouver une magnifique jeune femme à queue de poisson, vous risquez d'être déçus. La petite sirène s'appelle en réalité Eric et non Ariel.

Les sirènes sont des créatures mythiques qui inspirent bon nombre de fantasmes. Quand ce n'est pas Orelsan qui succombe à leur chant envoûtant, ce sont Lady Gaga ou bien encore Kim Kardashian qui se déguisent de temps à autre en femme-poisson. Et si l'on vous disait que les sirènes "existent" bel et bien ?

La petite sirène est un homme

Au risque de vous décevoir messieurs, Ariel la petit sirène s'appelle en réalité...Eric (non, ce n'est pas un poisson d'avril). Il a 22 ans, vit en Floride et passe ses journées dans les eaux du Golf du Mexique, équipé d'une longue nageoire. Sa passion pour les sirènes, il ne la cache pas. Depuis 16 ans, ces personnages appartenant au domaine du rêve le fascine au point de créer son propre spectacle "Le Prince des Sirènes".

Comme un poisson dans l'eau

"C'est un mode de vie. C'est le chemin que j'ai choisi de suivre" explique le jeune homme-poisson qui vit comme une sirène la plupart du temps. Alors bien évidemment, quand des touristes tombent nez à nez avec lui, ces derniers restent sans voix. "Je venais voir les alligators et je tombe sur un gars déguisé en sirène" explique un voyageur.

Son quotidien sous la mer

Cette révélation vous laisse perplexe ? Une caméra a suivi Eric, barbotant dans la mer. Une vision pour le moins étrange, loin de l'image que l'on se fait de ces êtres hybrides. "Quand je mets ma queue, je me sens transformé. J'entre dans un autre monde quand je suis dans l'eau. Sous la surface, je suis loin du monde" souligne-t-il. Espérons pour lui qu'il ne tombe pas dans les mailles d'un filet et finisse en tartare de saumon.

News
essentielles
sur le
même thème