Bande-annonce de Orelsan - Montre jamais ça, la série documentaire centrée sur la carrière du rappeur
C'est ce vendredi 15 octobre 2021 que Amazon Prime Video met en ligne "Ne montre jamais ça à personne", un documentaire réalisé par Clément Cotentin et qui retrace l'incroyable carrière de son frère, Orelsan, aux côtés de Skread, Ablaye et Gringe. A grand renfort d'images d'archives impressionnantes, cette série se révèle rapidement incontournable, passionnante et inspirante, au point de voir l'interprète de "La fête est finie" et "Tout va bien" sous un autre jour.

Un documentaire inspirant

Comme on peut le découvrir dans ce documentaire, Orelsan est extrêmement généreux avec tout le monde. Que ce soit avec ses potes qu'il n'a jamais lâchés (Skread et Ablaye) et qu'il pousse à grandir (Gringe), sa famille dont il reste toujours très proche (sa grand-mère qu'il fait chanter dans Comment c'est loin, son frère qu'il garde auprès de lui pour filmer), ou ses fans (toujours présent pour des selfies, prêt à tout pour leur offrir de vrais spectacles), il ne triche jamais. Et clairement, ce documentaire en est une nouvelle preuve.

Ne montre jamais ça à personne, c'est le Shonen d'Orelsan. C'est le guide ultime pour comprendre les bases d'une success-story, le récit parfait d'un parcours initiatique inspirant. Ce documentaire n'est pas uniquement là pour mettre le rappeur en valeur. Au contraire, il n'oublie aucun détail et n'hésite pas à appuyer là où ça fait mal avec les moments de doute, les échecs ou les coups pris en chemin inhérents à son évolution.

Et aussi incroyable que cela puisse paraître, c'est extrêmement motivant. Comme on le dit, cette série est une sorte de guide sur ce qu'il faut faire, pas faire et nous attend. Bien évidemment, chaque parcours sera différent, mais Orelsan nous livre les clés de la réussite à travers ce documentaire : oser et ce, qu'importe nos moyens, notre environnement et nos supposées chances, et ne surtout jamais avoir peur de s'écouter. De fait, quand on a vu les 6 épisodes, on n'a qu'une envie : se mettre au boulot et concrétiser nos propres objectifs. Et rien que pour ça, on ne peut que saluer l'artiste !

Des épisodes extrêmement généreux

On se répète, mais si ce documentaire est autant efficace, c'est grâce à la générosité mise dans son contenu. Ici, rien n'est caché, tout est dévoilé et on se prend des claques à chaque épisode. Les fans hardcore d'Orelsan n'apprendront peut-être pas grand chose, mais la mise en image de cette réalité est d'une puissance folle.

Vous pensiez que tout buzz, même mauvais, était bon à prendre ? Le retour sur la polémique vis-à-vis du titre Sale Pute, qui a fait perdre au rappeur ses repères et l'a presque motivé à tout arrêter, est pourtant la preuve du contraire. On y découvre une autre facette insoupçonnée d'Orelsan et on comprend mieux les effets dévastateurs que peuvent avoir les emballements médiatiques.

Vous pensiez que le succès des Casseurs Flowters était l'assurance pour Gringe de s'installer définitivement dans le monde du rap ? On y apprend pourtant que rien n'a jamais été simple pour celui qu'Orelsan estime bien plus talentueux que lui. Et son combat contre lui-même et son syndrome de l'imposteur est aussi inattendu que bienvenue tant il devrait parler à tout le monde.

Vous pensiez que derrière le côté désinvolte, tranquille d'Orelsan se cachait un mec qui fait tout à l'arrache ? Vous ne pouviez pas avoir plus tort. Pour qu'il y ait une success-story, il faut nécessairement une bonne dose de travail derrière. Et ce documentaire met magnifiquement en lumière l'âme artistique du rappeur qui a toujours tout donné en coulisses, quitte à surcharger son emploi du temps, s'économiser en sommeil... Orelsan se dévoile ici comme un bourreau de travail qui ne laisse aucun détail au hasard (poke ses storyboards) et qui a toujours soif d'apprendre et à l'écoute des conseils (ses postures sur scène). Et forcément, ça renforce le respect que l'on peut avoir envers lui et sa carrière.

Un puissant retour en arrière

Il faut dire aussi que la grande force de Ne montre jamais ça à personne est tirée du travail colossal de Clément, son frère. Depuis les années 90, ce dernier a toujours su qu'Orelsan réussirait et l'a donc suivi pas à pas avec sa caméra en prenant soin de ne rien louper. Résultat ? On assiste à un retour vers le passé vertigineux qui, plus que de jouer sur notre corde nostalgique, vient crédibiliser ce parcours du combattant d'Orelsan, Gringe, Skread et Ablaye.

Chaque anecdote dévoilée sur ce crew, chaque image mise en avant (que ce soit sur le matériel de l'époque, les utilisations des rares réseaux présents où Orel était l'un des précurseurs, l'image du rap dans la société au fil des années, leurs combats pour imposer leurs visions...) sont des petites leçons de vie aussi nécessaires que passionnantes.

On pensait assister à une simple page Wikipedia animée, on fait finalement face à un trésor inestimable.

Orelsan - Ne montre jamais ça à personne est actuellement disponible sur Amazon Prime Video.

Orelsan
Orelsan se prend pour Willy Wonka et cache 5 tickets d'or dans des albums de "Civilisation"
Orelsan : L'odeur de l'essence, le rappeur revient en force avec un titre percutant
Orelsan - Ne montre jamais ça à personne : un documentaire inspirant à voir absolument !
Orelsan dévoile les coulisses de sa carrière dans un documentaire totalement fou
voir toutes les news de Orelsan Découvrir plus d'articles