Par Mathis Ferrut Journaliste people, télé, télé-réalité
Passionné par le monde des médias depuis son plus jeune age, la télévision n’a aucun secret pour lui. Loft Story, Star Academy, Secret Story, les Ch’tis, les Marseillais… Il est une véritable encyclopédie de la télé-réalité. Il est aussi un fan de sport (particulièrement de football et du Paris Saint-Germain) et de musique. Il écoute de tout et ses playlists en surprennent plus d’un !
Cette semaine, trois nouveaux épisodes de Nouvelle école, le concours de rap avec SCH, Shay et Niska en jurés, ont été dévoilés sur Netflix. Dedans, la battle entre les rappeuses KT Gorique et Someya a vrillé. Des insultes ont fusé et selon des twittos présents lors du tournage, des propos racistes auraient même été coupés au montage...

Le jeudi 9 juin 2022, le phénomène Nouvelle école a débarqué sur Netflix. L'émission dédiée au rap est la version française de Rhythm + Flow. Ici, Cardi B, T.I et Chance sont remplacés par Shay, SCH et Niska. Les trois jurés représentent respectivement la Belgique, Marseille et Paris. Depuis, les candidats font beaucoup réagir sur les réseaux sociaux. Parfois, les internautes ne comprennent pas les choix des jurés et le font savoir. Récemment, l'un des éliminés a même sorti un clip dans lequel il apparait bien vénère et répond à Shay.

Un battle qui dégénère

En parlant de vénère, dans les trois nouveaux épisodes dévoilés cette semaine, c'est l'heure des clashs. Deux rappeurs s'affrontent durant 1min30 sur une instru pour gagner son ticket pour la suite de l'aventure. Et on peut dire qu'une des battles est partie en cacahuète ! En effet, celle qui a opposé KT Gorique à Soumeya a dégénéré et les deux rappeuses se sont insultées sur le physique. La première citée a comparé sa rivale à Chewbacca.

Vexée, la marseillaise a quitté le plateau en l'insultant. Elle est finalement revenue pour présenter ses excuses au jury. Lynchée sur Twitter, elle a publié un communiqué pour s'expliquer. "Ils ont coupé une insulte sortie de son contexte pour la mettre au tout début de la battle alors que j'ai simplement dit ces propos quand j'ai oublié mon premier couplet. Mais au montage, tout pour leur audimat, ils ont voulu faire croire que je m'adressais à mon adversaire" dévoile-t-elle.

Des propos racistes coupés au montage ?

Ses explications ne suffisent pas pour certains internautes. Plusieurs affirment même que Soumeya devrait être contente du montage de Netflix, car des propos racistes de sa part auraient été coupés. Selon eux, la rappeuse aurait comparé KT Gorique à Mr. Popo, un personnages de Dragon Ball Z de couleur noire et aux traits exagérés. Une vanne qui est mal passée...

Ces propos attribués par les twittos à Soumeya divisent. En effet, pour certains, il n'y a rien de raciste et tout est permis lors d'un battle de rap.

"Franchement, autant elle était gênante, autant crier au racisme lors d'un battle de rap c'est vraiment desservir la cause. C'est comme si tu demandais à des boxeur de pas se taper au visage parce que ça fait mal...", "Soumeya elle est grave gênante elle s'est faite manger dans ce clash, par contre accuser de racisme pour une parole genre karaba.... c'est pas du racisme. Les clashs c'est comme ça depuis longtemps faut arrêter de pleurer", "Désolé mais c'était un battle est le but c'est d'abattre l'ennemi, ça peut vanner ton peuple, tes darons, ton ethnie etc... c'est vraiment méchant. Je pense que tu l'as mal pris pcq t'es pas habituée aux battles, mais de base une battle c'est hard"... Peut-on lire, entre autres, sur Twitter.

Netflix
"Ils se font de l'argent sur cette tragédie" : la soeur d'une victime de Jeffrey Dahmer furieuse contre Netflix
Netflix : inspirée d'une histoire vraie, cette série façon You va vous faire trembler
"Ça m'a foutu la gerbe pendant 24h" : les abonnés choqués et fascinés par la série de Netflix sur Jeffrey Dahmer
Hartley, coeurs à vif : ces acteurs de la série originale sont dans le reboot et vous ne les aviez sûrement pas reconnus
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles