4 photos
Voir le diapo
Ce mercredi est un grand jour pour Philippe Lellouche. Ce 7 mars 2012, l'acteur va être jugé en tant que réalisateur par le public avec son premier film derrière la caméra : Nos Plus Belles Vacances. Plutôt que de simplement vous présenter la bande annonce, place à un zoom sur 5 petites anecdotes fun !
Ce mercredi est un grand jour pour Philippe Lellouche. Ce 7 mars 2012, l'acteur va être jugé en tant que réalisateur par le public avec son premier film derrière la caméra : Nos Plus Belles Vacances. Plutôt que de simplement vous présenter la bande annonce, place à un zoom sur 5 petites anecdotes fun !

Le film Nos Plus Belles Vacances nous plonge en plein été 1976. Claude et sa femme Isabelle sont en pleine crise. Monsieur a fauté en couchant avec une autre et s'est fait prendre. Pour tenter de tourner la page, le couple parisien décide de s'offrir des vacances en Bretagne, dans le village d'enfance d'Isabelle. Sur place, entourée d'amis, la petite famille parisienne d'origine juive pied-noir va devoir amadouer les provinciaux catholiques méfiants... Si les débuts vont être chaotiques, la suite va vite se transformer en vacances inoubliables, pour tous.

5 choses à savoir sur Nos Plus Belles Vacances

1 - Philippe Lellouche, un faux-débutant
Pour mettre au monde son premier bébé sur grand écran, Philippe Lellouche a pris son temps et s'est donné un maximum de chances. Habitué au théâtre avec les mises en scène de ses pièces Le jeu de la vérité (1 et 2) ou encore Boire, fumer et conduire vite, il a eu besoin de temps pour Nos Plus Belles Vacances. Après pas moins de 16 premières versions, la 17ème a finalement été la bonne. Mais même avec un scénario béton, l'apprenti réalisateur restait ouvert aux suggestions. Mieux, il en réclamait carrément à ses acteurs.

2 - Une affaire de famille
Les acteurs de Nos Plus Belles Vacances n'ont pas été choisis au hasard par Philippe Lellouche. On y retrouve sa femme, Vanessa Demouy, qui le suit depuis le début sur les planches, tout comme David Brécourt et Christian Vadim, des fidèles. Le clan Lellouche est également représenté avec les présences de Gilles. Le frérot du réalisateur fait ici la voix-off. Leur père, aujourd'hui décédé, rêvait de les voir réunis à l'écran. En bonus, un dernier Lellouche est de l'aventure : Solal, fils de Philippe et Vanessa. La petite dernière, Sharlie, attendra un prochain film !

3 - Un retour dans le passé autobiographique
Le film Nos Plus Belles Vacances se déroule en juillet 1976, dans le village de l'enfance de Philippe Lellouche, spécialement reconstitué pour l'occasion. Les relations complexes entre les habitants locaux et la famille et les amis de Claude et Isabelle sont elles aussi tirées de moments de vie réels de la jeunesse de l'acteur/réalisateur. Mi catholique-mi juif, Philippe Lellouche se sentait un peu comme un étranger dans ce village.

4 - Philippe Lellouche dans les pas de son frère Gilles
Le film de Philippe Lellouche démarre par une histoire de tromperie. Claude se fait prendre par sa femme Isabelle en flagrant délit d'adultère. Ce sujet, Gilles Lellouche le connaît bien. Pas dans sa vie perso, bien sûr, mais sur grand écran puisqu'il est actuellement à l'affiche du film polémique Les Infidèles, basés sur les histoires d'adultères.

5 - Un été pas si caniculaire
Juillet 1976 reste dans les esprits de ceux qui l'ont vécu comme un été caniculaire et très sec. Pendant le tournage, pourtant, c'était loin d'être le cas ! A la place du soleil ? De la pluie et du froid. Heureusement, si la 3D arrive en force dans nos salles, le ressenti des températures d'un film, lui, n'est pas pour tout de suite. Ouf !
Nos plus belles vacances
Nos Plus Belles Vacances : 5 choses à savoir !
News
essentielles
sur le
même thème