Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
Depuis sa sortie sur Netflix, le film Nos coeurs meurtris (Purple Hearts en version originale) avec Sofia Carson et Nicholas Galitzine cartonne. Mais il ne met pas tout le monde d'accord : certains l'ont accusé d'être raciste, misogyne et même de faire de la propagande pour l'armée. Après les polémiques, l'interprète de Cassie sort du silence, tout comme la réalisatrice du film.

Succès inattendu de l'été sur Netflix, Nos coeurs meurtris s'est payé le luxe de dépasser The Gray Man, le film 100% action avec Ryan Gosling et Chris Evans, dans le top des programmes les plus vus sur la plateforme. Si beaucoup ont craqué pour l'histoire d'amour entre Cassie et Luke dont la fin a failli être différente, d'autres n'ont pas du tout accroché.

Quelques jours après la sortie, de nombreux internautes américains ont souligné certains passages gênants du film. "Nos coeurs meurtris était l'un des pires films de l'année !!! Il était sexiste, misogyne et à la limite du racisme" a par exemple écrit un internaute sur Twitter. Des critiques qui sont évidemment revenues aux oreilles de l'équipe du long métrage.

"Nous voulions représenter les deux camps"

Interrogée par Variety, Sofia Carson qui, en plus d'être actrice et d'avoir écrit les chansons est aussi l'une des productrices, a défendu Nos coeurs meurtris face aux critiques. "La raison pour laquelle je suis tombée sous le charme du film, c'est que c'est une histoire d'amour mais c'est aussi beaucoup plus que ça. Ce sont deux coeurs, un rouge, un bleu (en référence aux deux principaux partis politiques américains représentés par ces couleurs, ndlr), deux mondes différents qui ont été élevés pour se détester. A travers le pouvoir de l'amour, ils apprenent à avoir de l'empathie et de la compassion et à s'aimer (...) Nous voulions représenter les deux camps aussi précisément que possible" confie l'actrice révélée dans la saga Descendants sur Disney Channel.

>> Nicholas Galitzine (Nos coeurs meurtris) : 4 choses à savoir sur l'acteur <<

Un sentiment que partage Elizabeth Allen Rosenbaum, la réalisatrice du film. "J'espère que les gens comprennent que pour que les personnages grandissent, ils ont besoin d'avoir des défauts au départ. Nous avons créé intentionnellement deux personnages élevés pour se détester. Ils ont des imperfections et c'était intentionnel. Pour qu'un coeur rouge et un coeur bleu deviennent violets, il faut qu'ils soient extrêmes" explique cette dernière, également à Variety.

Netflix
Netflix : ce film de Noël dépasse tous les autres en 24h et c'est mérité !
Netflix : trois ans après un énorme échec au cinéma, ce film inconnu en France cartonne enfin sur la plateforme
"C'est une dinguerie" VS "C'est infâme" : les abonnés de Netflix totalement divisés face à la série Mercredi
Accusés de plagiat, les créateurs de 1899 pour Netflix donnent leur version et lâchent un tacle contre l'artiste brésilienne
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles