Ninho : victime collatérale de la baston entre Sadek et Bassem ? Son concert à Lyon boycotté par les fans du YouTubeur
Ninho : victime collatérale de la baston entre Sadek et Bassem ? Son concert à Lyon boycotté par les fans du YouTubeur
Depuis que Sadek a agressé Bassem Braiki, de nombreux soutiens de ce dernier voulaient bloquer le concert de Ninho à Lyon. Le rappeur est en effet pote avec l'agresseur, avec qui il a déjà réalisé des featurings. C'est donc malgré lui que l'interprète de "Paris c'est magique" s'est retrouvé comme une victime collatérale de cette histoire de passage à tabac. Mais alors que plusieurs internautes demandaient un boycott du show (un blocus qui était même en TT France), finalement, le concert s'est déroulé sans problème.

Ninho se retrouve au coeur de la baston entre Sadek et Bassem

Le rappeur Sadek a tabassé le YouTubeur Bassem Braiki en vidéo, des images diffusées dans la nuit de lundi 10 à mardi 11 février 2020. Suite à cette agression, une enquête de flagrance a été ouverte. Alors que Sadek a confié qu'il allait "payer pour ça", son pote Ninho semble être une victime collatérale de cette bagarre. En effet, l'interprète de La vie qu'on mène se produisait en concert à la Halle Tony Garnier de Lyon, ce jeudi 13 février 2020. Et plusieurs internautes ont appelé à bloquer le show.

Les soutiens de Bassem étaient si nombreux à vouloir boycotter le concert de Ninho que le rappeur s'est même retrouvé en TT France sur Twitter. Une façon pour plusieurs abonnés de Bassem Braiki de le soutenir, vu que l'artiste de 23 ans est proche de Sadek, avec qui il avait notamment collaboré en featuring sur les titres Madre Mia, Jamais et C'est trop. Pour eux, empêcher ce concert d'avoir lieu aurait permis de se venger. Sauf que Ninho n'y est pour rien dans l'histoire, comme plusieurs autres internautes l'ont souligné.

Le concert a bien eu lieu

Alors que le frère de Bassem Braiki a donné des nouvelles positives, comme quoi "son état n'est plus critique", les plans de nombreux fans du YouTubeur ne se sont pas réalisés. Devant la salle lyonnaise, seuls quelques personnes étaient présentes pour faire blocage et le concert de Ninho a bel et bien eu lieu. Sur Twitter, la majorité des internautes se sont moqués de ce boycott raté, expliquant entre autres que le blocus attendu n'en était pas vraiment un.

News
essentielles
sur le
même thème