Neymar : deux ans de prison et 10 millions d'euros d'amende requis contre le joueur du FC Barcelone
Neymar : deux ans de prison et 10 millions d'euros d'amende requis contre le joueur du FC Barcelone
Neymar condamné à deux ans en prison et à payer une amende salée de 10 millions d'euros ? C'est en tout cas ce qu'a requis la justice espagnole ce mercredi 23 novembre 2016, après s'être penchée sur son transfert de Santos vers le FC Barcelone en 2013-2014.

Sur le terrain comme en dehors, Neymar est le roi des gros chiffres. Alors qu'il continue de s'offrir des stats impressionnantes pour son âge ou que son salaire a de quoi faire rêver n'importe quelle star de Ligue 1, il risque aussi de faire passer les deux petits mois de prison ferme de Serge Aurier pour ridicules.

Ce mercredi, la justice espagnole a en effet requis pas moins de deux ans de prison ainsi que 10 millions d'euros d'amende contre la star brésilienne du FC Barcelone. En cause ? Pas de bagarre avec des policiers ou de violence mais son transfert de Santos vers Barcelone en 2013, présumé frauduleux.

Un transfert beaucoup plus élevé que le montant officiel ?

Si les accusations sont complexes, concrètement, l'attaquant est soupçonné d'avoir maquillé le montant de la transaction, pour en garder une partie dans sa poche. Selon la justice, Barcelone aurait ainsi non pas réglé 57,1 millions pour s'adjuger les services du footballeur mais 83,3 millions. Une différence importante que les juges soupçonnent d'avoir servi au Barça à s'assurer que Neymar n'étudie aucune offre venant d'un autre club. Un délit supposé qui correspond à de la "corruption" entre particuliers note L'AFP.

Et si le Barça et Santos pourraient eux aussi être condamnés à une grosse amende, les parents de Neymar sont également dans le viseur des juges. Deux ans de prison ont été requis contre son père, Neymar Da Silva, et un an contre sa mère, Nadine Goncalves. Quoi qu'il en soit, qu'il soit jugé coupable ou non, Neymar ne devrait pas pour autant passer derrière les barreaux. L'AFP précise qu'en Espagne, "les peines inférieures ou égales à deux ans sont rarement exécutées, sauf en cas de récidive".

Neymar
Marco Verratti et Leandro Paredes insultés par l'arbitre du match PSG-Manchester City ?
Neymar organise-t-il vraiment une fête géante pour le Nouvel An ? Nouveaux éléments de réponse
PSG-OM : insultes racistes, bastons, célébrations sans masque... quand le clasico dégénère
PSG-Lens : après la défaite, l'entraîneur est pessimiste même avec les retours de Neymar et Mbappé
voir toutes les news de Neymar Découvrir plus d'articles