Mujdat Saglam : sa vie ruinée à cause de la télé-réalité, "J'ai tout perdu. (...) J'ai vécu l'enfer"
Mujdat Saglam : sa vie ruinée à cause de la télé-réalité, "J'ai tout perdu. (...) J'ai vécu l'enfer"
Vous rêvez de participer à une émission de télé-réalité ? A en croire Mujdat Saglam, ce n'est pas forcément une bonne idée. Le candidat des princes et Princesses de l'Amour, Objectif Reste du Monde, et compagnon de Feliccia, l'a en effet confié, le buzz du 'Mec à Milla' a tellement explosé qu'il lui a ruiné sa vie.

Aujourd'hui, tout le monde sait qui est Mujdat Saglam. En quelques années, celui qui s'est fait connaître via sa relation avec Milla Jasmine et le buzz du "Mec à Milla" dans Les Marseillais vs Le Reste du Monde en 2019 est devenu un personnage incontournable dans le monde de la télé-réalité (Les princes et Princesses de l'Amour, Objectif Reste du Monde...). Pourtant, comme il l'a confié auprès de Sam Zirah, cette vie actuelle ne le comble pas.

La télé-réalité à ruiné la vie de Mujdat

On le sait, bien avant d'apparaître sur W9, Mujdat était un chef d'entreprise. Et il l'a assuré, il adorait ça, "Quand j'ai commencé à côtoyer mon ex [Milla, ndlr], pendant deux ans j'étais anonyme. J'avais ma boîte qui tournait, elle elle faisait ses télés, on vivait ensemble entre Miami et Paris, on vivait notre best life." Or, tout a dégénéré au moment de cette fameuse séquence propulsée par Julien Tanti.

"[A ce moment-là] j'avais toujours mon entreprise qui tournait, qui marchait, a contextualisé Mujdat. Sauf que quand il y a eu le buzz, ma tête a été reconnue partout. Ca a fait l'un des plus gros buzz en France, mes propres clients voyaient mes stories." Très vite, les choses seraient alors devenues incontrôlables et auraient malheureusement causé la faillite de son entreprise, "Ces clients, c'était des clients depuis 10 ans. Et pendant 10 ans, je les avais jamais tutoyés, toujours vouvoyés. J'avais un comportement irréprochable avec eux. On avait un respect basé sur le professionnalisme. Mais quand il voit le mec qu'ils respectent se faire humilier en télé, faire des stories... ils ont pas voulu continuer à faire des contrats avec un mec qui fait de la télé. Clairement ils m'ont dit 'ton image ne colle pas avec notre société'."

"J'ai tout perdu [avec le buzz du 'Mec à Milla']"

Et près de trois ans plus tard, le compagnon de Feliccia n'a toujours pas digéré la fin de cette aventure, "Le buzz m'a enlevé ma vie, toute ma vie." Il l'a d'ailleurs assuré, l'image qu'ont les gens de lui ne peut pas être plus éloignée de la réalité, "Les gens disent 'Ah Mujdat est un opportuniste'. Mais ma vie d'avant était beaucoup mieux que celle d'aujourd'hui. Financièrement et tout ce que tu veux, c'était beaucoup mieux."

En effet, là où Mujdat possède aujourd'hui une énorme communauté derrière lui qui lui permet de concrétiser de nouveaux projets, "Je suis un garçon intelligent, je sais comment faire de l'argent, j'ai réussi à me retourner, à faire de l'argent différemment", il continue de regretter son passé, "J'étais respecté, aimé de tout le monde, les gens me faisaient confiance, j'avais ma famille, mes amis, mes enfants... Les gens pensent que ce buzz m'a plus servi que ma vie d'avant, mais pas du tout. J'ai tout perdu."

Endetté, Mujdat a "vécu l'enfer sur Terre"

De fait, une question se pose : pourquoi reste-t-il alors dans le monde de la télé-réalité ? La réponse est simple : l'argent. Il ne l'a pas caché, la faillite de son entreprise l'a mené plus bas que terre et il lui a fallu prendre sur lui pour remonter à la surface, "J'ai pas recommencé à zéro, j'ai recommencé à -2 millions d'euros en dette. Que j'ai épurée. C'était une période très sombre. J'étais à la plus basse échelle sociale. Humilié, trompé, affiché, rejeté par ma famille, mes amis, mes salariés... J'ai vécu l'enfer sur Terre. J'aurais pu devenir fou, mais ça m'a forgé."