Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Alors que deux des plus grands acteurs de comédie américaine vont bientôt se retrouver sur grand écran pour le nouveau film, Moi, député (The Campaign aux States), Purefans News lève le voile sur de nouveaux mystères entourant ce long métrage. Après vous avoir proposé de découvrir la bande-annonce, nous vous révélons c

Alors que deux des plus grands acteurs de comédie américaine vont bientôt se retrouver sur grand écran pour le nouveau film, Moi, député (The Campaign aux States), Purefans News lève le voile sur de nouveaux mystères entourant ce long métrage. Après vous avoir proposé de découvrir la bande-annonce, nous vous révélons cinq raisons d'aller voir ce film au ciné.

Dans les salles obscures françaises dès le 29 août prochain, Moi, député, raconte l'histoire d'une campagne électorale pas comme les autres. En effet, alors que le député Cam Brady, interprété par Will Ferrel, fait une gaffe en public, un PDG milliardaire espèrent profiter de ce couac pour gagner un peu plus de puissance sur leur territoire. Il présente alors son candidat : Marty Huggins, joué par Zach Galifianakis bientôt de retour dans Very Bad Trip 3. De là s'en suit une bataille sans scrupules qui risque de nous faire mourir... de rire !

Des faits réels
Pour mettre au monde cette nouvelle idée cinématographique, le réalisateur, Jay Roach, à l'origine des trois premiers volets d'Austin Power, s'est inspiré d'un fait réel : le scandale engendré en 2010 suite à la relation extra-conjugale du politicien John Edwards et de la cinéaste en charge de ses clips de campagne, Rielle Hunter. Une vérité qu'il a remixé à sa sauce et présenté sous un nouveau jour, mais toujours avec les mêmes attributs : les slogans !

Une bonne dose d'humour
En effet, à chaque campagne son slogan. Même si les personnages auront certainement leur propre devise, le film Moi, député annonce la couleur avec la phrase "May the best loser win", autrement dit : "Que le meilleur perdant gagne !" Mais ce n'est pas tout puisqu'en plus de cette devise annonciatrice de nombreuses crises de rires, les acteurs ont aussi leur comité de soutien sur les réseaux sociaux !

Un soupçon de réseaux sociaux
Les stars le savent mieux que personne : Twitter et Facebook sont leurs meilleurs alliés pour faire la publicité d'un film, d'un album ou d'un produit quelconque. Alors pour Moi, député, les producteurs n'ont pas fait les choses à moitié et ont permis aux potentiels spectateurs de poser leurs questions à Zach Galifianakis et Will Ferrell, directement via le site de micro-blogging.

Des alliances étonnantes
Et si les acteurs se sont retrouvés sur Twitter, ils ont dû profiter du tournage de Moi, député pour se taper de bons délires. Même si Will Ferrel et Zach Galifianakis ont des parcours très similaires et donnent régulièrement la réplique aux autres acteurs américains fidèles à la comédie comme Ben Stiller, il n'empêche qu'ils n'ont jamais joué ensemble dans un long métrage.

Un zeste de folie !
Mais si les acteurs ne se sont jamais donné la réplique dans un film, ils sont néanmoins amis à la ville. D'ailleurs pour l'anniversaire de Will Ferrell, Zach Galifianakis s'est lâché et lui a fait un chèque de cinq millions de dollars. Rien que ça... Même si le généreux comédien a conseillé à son pote d'attendre un peu avant d'encaisser la somme, le geste est symbole d'une bonne entente que l'on retrouvera certainement dans le film.

Moi, député sera à l'affiche des cinémas français dès le 29 août prochain ! (Allison Fourrier)

Moi, député
Moi, député : un bébé maltraité par Will Ferrell ! (VIDEO)
Moi, député : les gosses de Marty Huggins font des révélations hilarantes ! (VIDEO)
Moi, député : Will Ferrell et Zach Galifianakis veulent une vice-présidente sexy !
Moi, député : Will Ferrell rêvait de jouer avec Zach Galifianakis !
voir toutes les news de Moi, député Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème