McFly et Carlito assument leur collab avec Emmanuel Macron : "on a bien fait notre travail"
Suite à un défi d'Emmanuel Macron qui a donné vie au clip "Je me souviens" en février 2021, McFly et Carlito ont retrouvé le président de la République lors d'un concours d'anecdotes organisé en mai 2021. Un projet qui a beaucoup amusé les YouTubeurs, mais qui a provoqué la colère d'une partie du public. Face aux critiques, les humoristes-musiciens (ils sortent un CD intitulé 'Notre meilleur album' le 10 décembre prochain) ont tenu à défendre leur point de vue.

McFly et Carlito défendent leur collaboration avec Emmanuel Macron

En février 2021, Emmanuel Macron - le président de la République, lançait un défi à McFly et Carlito : si les deux YouTubeurs acceptaient de faire un clip vidéo afin de promouvoir l'intérêt des gestes barrières pour lutter contre le Covid-19 (clip réalisé et publié le 21 février 2021 sur leur chaîne), il participerait alors avec eux à un concours d'anecdotes (projet publié le 23 mai 2021 sur leur chaîne). Mission acceptée et réussie. Suite à cela, le président s'est vu infliger un gage par les vidéastes et a donc dû profiter d'une déclaration officielle pour dévoiler une photo du duo (gage réalisé le 2 septembre 2021).

Une petite série de vidéos qui s'est étendue sur près de 6 mois et qui a logiquement fait marrer McFly et Carlito, déjà habitués aux concepts fous (Traversée de la méditerranée à la rame, YouTube Warrior, parodie de Koh Lanta...) et aux featurings 5 étoiles (David Guetta, Pierre Niney, Omar Sy...). En revanche, celle-ci n'a pas énormément plu à une partie des spectateurs qui a notamment reproché aux YouTubeurs de servir de cheval de Troie à Emmanuel Macron afin d'approcher un jeune public en vue de l'élection présidentielle de 2022.

"On n'est pas du genre à regretter"

Des reproches qui continuent aujourd'hui à alimenter les débats sur les réseaux sociaux et auxquels ils viennent enfin de réagir. Au détour d'un entretien accordé au Parisien consacré à la sortie de "Notre meilleur album", leur premier album de musique, les deux amis ont eu le droit à cette question, "Avec le recul, que retenez-vous de votre rencontre avec Emmanuel Macron ?".

Réponse de McFly ? "On n'est pas du genre à regretter". Si le créateur a tout de même confessé avoir eu quelques doutes avant d'accepter le défi du président, "On s'est posé beaucoup de questions", ces craintes se seraient rapidement dissipées au moment de prendre de la hauteur sur l'événement, "A un moment, je me suis retourné et j'ai vu mon pote avec qui j'étais dans la cour du lycée. Et je me suis dit : 'Ça, c'est vivre sa vie.' Et quand on aura 80 ou 90 ans, on se regardera : 'C'est pas fou ce qu'on a fait quand même ?'"

Un point de vue partagé par Carlito, "Je suis 100 % d'accord avec cette philosophie", qui a de son côté ajouté être particulièrement fier du résultat final, "De manière pragmatique, je trouve qu'on a bien fait notre travail. La vidéo rend bien, on a joué le jeu du concours d'anecdotes et on a récolté 50 000 euros de dons pour les repas étudiants".

"On a essayé de s'écarter de la politique le plus possible"

Et à ceux qui critiquent ce choix qui aurait permis à Emmanuel Macron de faire de la récupération et de s'offrir un nouveau visage auprès d'une autre cible, le duo préfère botter en touche. "Il faut demander aux gens si ça a aidé Macron ou pas. Évidemment qu'il va faire sa stratégie autour, mais, nous, on a essayé de s'écarter de la politique le plus possible, a soufflé Carlito, qui a rappelé qu'ils avaient préalablement fait leur part de prévention. On a bien prévenu les gens qu'il fallait faire la part des choses, on a sorti la vidéo le plus tôt possible, loin des élections."

De son côté, McFly a même préféré retenir le positif de toute cette situation. Après avoir reconnu, "Ce qui est sûr, c'est que ça a déchaîné les émotions", il a précisé que l'important était ailleurs, "Je ne crois pas qu'il faille dans la vie laisser indifférent. Pourvu que cela reste honnête, sain et bienveillant."

Malgré tout, conscients que ce discours pourrait ne pas satisfaire tout le monde, les vidéastes ont tenu à apporter une précision importante : cette collaboration avec le président n'a jamais été faite avec une quelconque arrière-pensée. Au contraire, le seul objectif avec ce projet était de s'amuser. "Bien sûr qu'on réfléchit à la portée de ce qu'on fait mais il ne faut pas trop calculer, a assuré McFly. Cela n'a jamais été notre but de se rapprocher de lui. C'était juste faire un truc complètement dingue."