2 photos
Voir le diapo
Le robot Curiosity parcourt le sol de Mars afin de prendre des photos de la planète. L'une d'entre elles a attiré l'attention d'un blogueur japonais. Il en est certain, au milieu du sable et des cailloux se cache un lézard vivant. Une thèse qui vient alimenter la théorie du complot.

On nous cache des choses... Un blogueur japonais en est certain. Tout comme ceux qui pensent qu'un extraterrestre est infiltré parmi la garde personnelle de Barack Obama, il croit en une forme de vie alien dissimulée par la NASA.

Un lézard sur Mars ?

Le robot Curiosity sillonne Mars à la recherche d'une éventuelle trace de vie. Et selon un blogueur japonais, il l'aurait trouvé. Photo de la NASA à l'appui, il explique qu'au centre du cliché, au milieu du sable et des rochers, on peut clairement distinguer la forme d'un lézard vivant. Cette hypothèse a fait le tour du web. Si bien que le blog américain Ufo Sightings Daily y croit désormais dur comme fer. Le blogueur américain développe alors une thèse abracadabrantesque pour étayer le propos du Japonais : "Avec de l'eau en petite quantité sur Mars, il est possible de trouver des petits animaux du désert se promenant...même si cela semble très bizarre. Et puis si la NASA avait placé des animaux dans des minuscules chambres cryogéniques à l'intérieur de Curiosity pour effectuer des tests à la surface de la planète Mars ?".

Conspiration ou imagination ?

Cependant, si tous les scientifiques s'accordent sur la possible existence d'une vie microbienne par le passé, ils sont aussi unanimes sur le fait qu'aucune forme de vie n'est actuellement possible sur la planète rouge. Mais malgré ces déclarations, ils sont quelques-uns à avoir élaboré une théorie du complot selon laquelle la NASA et le gouvernement américain cachent de multiples éléments au grand public. Alors conspiration ou pure imagination ? Difficile à dire. Les futurs cobayes de l'émission de télé-réalité Mars One, qui a déjà reçu plus de 78 000 candidatures, pourront bientôt voir de leurs propres yeux la planète rouge.