Marine El Himer : "C'est très grave", elle réagit à sa fausse tentative de suicide
De retour en France pour retrouver leurs proches, Océane et Marine El Himer ont vécu des retrouvailles mouvementées avec leurs fans. Que s'est-il passé ? Certains admirateurs se sont énervés contre les jumelles après que Marine a refusé une photo. D'autres sont allés jusqu'à inventer une fausse tentative de suicide pour la candidate d'Objectif Reste du Monde. Elle a d'ailleurs réagi à cette folle histoire.

Jessica Thivenin, Thibault Garcia, Nabilla Benattia, Thomas Vergara, Jazz, Laurent, Marine et Océane El Himer... toutes ces personnalités sont parties s'installer à Dubaï pour fuir la médiatisation et l'engouement, un peu trop présent, de certains fans. Elles ne regrettent pas leur choix, d'autant plus que les jumelles El Himer ont récemment vécu de nouvelles mésaventures lors de leur retour temporaire en France. L'une d'entre elles les a particulièrement choquées.

Marine et Océane El Himer "outrées" et "écoeurées"

Sur leurs réseaux sociaux, Océane et Marine ont expliqué s'être embrouillées avec des fans pour une histoire de photo et avoir reçu la visite des pompiers après un appel pour une tentative de suicide : "Ils nous ont dit : 'On nous a appelés. Une dame ne se sent pas bien ici, elle a fait un malaise. Elle a 28 ans et elle s'appelle Marine. Je leur ai répondu : 'C'est moi. Regardez, tout va très bien'. (...) Apparemment, j'allais me suicider et il fallait venir me chercher. En fait, on a vu une voiture avec deux mecs. Ils ont appelé les pompiers pour nous voir en gros et ils ont inventé ce prétexte là. C'est quand même très grave", a confié la candidate d'Objectif Reste du Monde.

De son côté, sa soeur jumelle a raconté : "Avec Marine, on s'est cachées derrière pour ne pas nous montrer sinon ils allaient arriver à leurs fins. Donc les gens arrivent au stade où ils appellent les pompiers pour faire croire qu'il y a une tentative de suicide tout ça pour nous voir. Avec ma soeur, on est outrées, sidérées, écoeurées, dégoûtées. Donc je pense qu'on ne va pas rester longtemps en France."