Un mois et demi après une première manifestation, les pro-mariage gay ont remis le couvert en défilant dans les rues de Paris ce dimanche 27 janvier. Près de 125 000 personnes selon la police, et 400 000 selon les organisateurs sont venus battre le pavé avec des slogans, parfois drôles, souvent insolites, comme pied-de

Un mois et demi après une première manifestation, les pro-mariage gay ont remis le couvert en défilant dans les rues de Paris ce dimanche 27 janvier. Près de 125 000 personnes selon la police, et 400 000 selon les organisateurs sont venus battre le pavé avec des slogans, parfois drôles, souvent insolites, comme pied-de-nez aux amis de Frigide Barjot...

Nombreuses étaient les mariées à battre le pavé main dans la main à l'image des deux mamans du dernier défilé Chanel. Hier, ils étaient 125 000 selon la police, et 400 000 selon les organisateurs à manifester pour le mariage pour tous. Beaucoup en ont profité pour brandir des pancartes au slogan choc et drôle.

Jésus parmi les siens
On en appris de belles sur ce cher Jésus. Parmi les plus marquantes, on notera : "Jésus avait deux papas" ou encore "Jésus avait deux papas et une mère porteuse". D'autres ont imploré les anti-mariage pour tous et autres amis de Frigide Barjot : "Pitié ! Elle m'a dit : pas avant le mariage".

Walt Disney détourné
Les princesses de Walt Disney étaient elles aussi de la fête pour agiter l'étendard du mariage pour tous. On pouvait voir La Belle au Bois Dormant s'exclamer : "Moi aussi, j'ai été élevée par des tantes" alors que Blanche-Neige et Cendrillon "vécurent heureuses et eurent beaucoup d'enfants".

Une paire de mères > un père de merde
Parmi les nombreux slogans agités pendant la manif, on a pu également apercevoir : "Mieux vaut une paire de mères qu'un père de merde", "Avec deux papas pédés, plus aucun enfant mal habillés", "J'aurais aimé appeler ma mère Robert" ou encore "Moi aussi, je veux la formule famille Flunch à 18,90€ seulement". Des phrases drôles qui plairaient sans doute à Brad Pitt, fervant défenseur de la cause...