Maddy Burciaga pose avec un lionceau captif pour sa marque de maquillage Mlips Cosmetics... et fait croire qu'elle donnera une partie des bénéfices à la Fondation Brigitte Bardot, ce que la fondation a démenti
Maddy Burciaga pose avec un lionceau captif pour sa marque de maquillage Mlips Cosmetics... et fait croire qu'elle donnera une partie des bénéfices à la Fondation Brigitte Bardot, ce que la fondation a démenti
La candidate de télé-réalité a lancé sa marque de maquillage Mlips Cosmetics. Mais sur le site internet, Maddy Burciaga est accusée de mentir. Elle met en avant un partenariat avec la Fondation Brigitte Bardot et déclare reverser une partie des bénéfices pour la défense des animaux... le tout en posant avec un lionceau captif. La fondation dénonce une fake news, affichée également par Hugo Clément. Mais la candidate a répondu.

Mise à jour : Maddy Burciaga a réagi au bad buzz dans sa story Instagram pour "mettre les choses au clair". L'influenceuse a avoué être "choquée" par toute cette polémique. "Je suis d'accord, la photo n'était pas appropriée, ça c'est de la maladresse tout simplement", "c'est ma faute de ne pas avoir tilté dessus" a-t-elle expliqué "mais les intentions n'étaient pas mauvaises, justement c'était pour aider cette association". Et elle a tenu à préciser que "le reversement des dons a été fait depuis quelques temps déjà", une partie des bénéfices de Mlips Cosmetics aurait donc bien été versé à la Fondation Brigitte Bardot, comme cela avait été le cas auparavant avec d'autres causes et associations. C'est pour cela qu'elle se dit "très déçue" de toute cette histoire.

Maddy Burciaga accusée par la Fondation Brigitte Bardot de mentir : elle a réagi au bad buzz
Maddy Burciaga accusée par la Fondation Brigitte Bardot de mentir : elle a réagi au bad buzz
Maddy Burciaga accusée par la Fondation Brigitte Bardot de mentir : elle a réagi au bad buzz
Maddy Burciaga accusée par la Fondation Brigitte Bardot de mentir : elle a réagi au bad buzz
Maddy Burciaga accusée par la Fondation Brigitte Bardot de mentir : elle a réagi au bad buzz
Maddy Burciaga accusée par la Fondation Brigitte Bardot de mentir : elle a réagi au bad buzz

Maddy Burciaga accusée de poser avec un lionceau captif et de mentir

Comme beaucoup de stars de télé-réalité (Nabilla Benattia, Maeva Ghennam...), Maddy Burciaga a lancé sa propre marque de maquillage appelée Mlips Cosmetics. Sauf que la candidate des Marseillais VS Le reste du Monde 2 sur W9, de La Villa des Coeurs Brisés 2 sur TFX ou encore des Anges 10 sur NRJ12 a posé avec un lionceau captif. Une affaire qui rappelle celle de Julien Tanti et Manon Tanti qui avaient été accusés d'exploiter des animaux sauvages à Dubaï également. Mais ça ne s'arrête pas là.

En plus de poser avec un lionceau captif sur une photo qui était sur son site de maquillage (et qui a depuis été effacée), Maddy Burciaga proposait un code de promotion "BARDOT50", laissant penser qu'elle était en partenariat avec la Fondation Brigitte Bardot et affirmait reverser 25% des bénéfices de ses produits de beauté vendus à la fondation qui s'occupe de la défense des animaux. Mais la Fondation Brigitte Bardot a démenti cette histoire sur son compte Instagram, appelant ça une "intox".

"La Fondation tient à préciser qu'elle n'a jamais autorisé une telle exploitation de son nom et de sa réputation, pour laquelle elle n'a d'ailleurs jamais été sollicitée, ni évidemment rémunérée" a-t-elle ainsi expliqué, révélant ainsi que Maddy Burciaga, qui est en couple avec Benjamin Samat, aurait menti.

Hugo Clément dénonce lui aussi cette supposée fake news

La Fondation Brigitte Bardot a aussi assuré que Mlips Cosmetics ne serait pas certifiée vegan, contrairement à ce qui est marqué sur le site : "Une telle utilisation afin d'assurer la commercialisation de cosmétiques est d'autant plus préjudiciable que ceux-ci ne sont en aucun cas certifiés vegan". Et "face aux allégations mensongères de Madame Burciaga sur ses réseaux sociaux et sur son site marchand, la Fondation se réserve le droit d'entamer toutes les poursuites qu'elle jugera nécessaires". Maddy Burciaga pourrait donc être poursuivie en justice pour ce supposé mensonge.

Celle qui était dans l'émission Stars à nu a aussi été clashée par Hugo Clément. Le journaliste, engagé pour l'environnement et la défense des animaux a souligné que "tenter de vendre du rouge à lèvres en utilisant abusivement un lionceau et une association de défense des animaux... il fallait oser !".