Lorde n'a pas peur de se faire des ennemis dans le petit monde du showbiz. La preuve ? La chanteuse de 16 ans, devenue une véritable star grâce à son tube 'Royals', enchaîne les clashs. Après Selena Gomez et David Guetta, c'est au tour de Drake et de Nicki Minaj d'être rhabillés pour l'hiver par la jeune néo-zélandaise.

Drake et Nicki Minaj, une musique "pas pertinente"

Lorde n'a décidément pas la langue dans sa poche. Interviewée par le magazine Interview, la chanteuse de Royals n'a pas hésité à critiquer Drake, Nicki Minaj ou encore Lana Del Rey : "L'année dernière, j'ai commencé à écouter pas mal de rap, comme Nicki Minaj et Drake, ainsi que de la Pop comme Lana Del Rey. Ils chantent tous sur l'opulence, sur des choses qui ne me concernent pas - ou personne que je connaisse. A ce moment-là, je me suis dit, 'Pourquoi nous écoutons cette musique ? Elle n'est absoluement pas pertinente." Et de trois nouvelles victimes pour la Néo-Zélandaise !

Lorde, la serial-clasheuse

Ce n'est pas la première fois que Lorde s'attaque à ses "amis" les artistes. Talentueuse mais aussi (et surtout ?) grande gueule, l'ado de 16 ans a récemment critiqué les deux grandes copines de la Pop américaine, Selena Gomez et Taylor Swift. Mais son tacle le plus violent est sans doute celui qu'elle a destiné, au début du mois de novembre, au DJ francais David Guetta, qualifié de... "tellement vulgaire". Lorde, une simple ado rebelle ?