Les turbulences devraient doubler d'ici 2050
Les turbulences devraient doubler d'ici 2050
Mauvaise nouvelle pour tous ceux qui flippent en avion : les turbulences pourraient se multiplier dans les années à venir. La faute au réchauffement climatique. D'ici 2050, il faudra donc bien s'accrocher à son siège.

L'avion et vous ça fait deux ? Les secousses ont tendance à vous angoisser ? Mauvaise nouvelle, les turbulences pourraient être multipliées par deux d'ici l'année 2050. Chris Brown, qui aime s'envoyer en l'air dans des avions, devra donc rester accroché. La faute au réchauffement climatique...

Deux fois plus de turbulences d'ici 2050

Dans les prochaines années, l'avion sera soumis à quelques changements. Certaines compagnies se proposent déjà de faire payer les billets en fonction du poids de ses passagers et le canif fera bientôt son retour dans les cabines aux Etats-Unis. Autre changement de taille : les turbulences pourraient bien doubler d'ici 2050. C'est en tout cas ce que prouve une étude menée par le Pr Paul Williams de l'Université de Reading au Royaume-Uni et le Pr Manoj Joshi de l'Université d'East anglia et publiée dans la revue Nature Climate Change. "Les recherches suggèrent que nous verrons le signal 'attachez vos ceintures' s'allumer plus souvent dans les décennies à venir" précisent-ils. La force moyenne des secousses devrait également augmenter de 10 à 40%. Rassurant...

Le réchauffement climatique en cause

L'origine de ses secousses à répétition ? Le réchauffement climatique. Pour le Pr Williams, "le climat est en voie de prendre sa revanche en créant une atmosphère plus turbulente", car "ironie du sort, l'aviation est en partie responsable du changement climatique". Si la vie ressemblait à une comédie romantique française, les turbulences vous permettraient de renouer le contact avec votre ex. Comme ce n'est pas le cas, vous devrez prendre votre mal en patience, priez le petit Jésus et attendre que les secousses passent. Pensez-y lors de votre prochain voyage en avion.