Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Le temps est assassin : une erreur dans le livre corrigée dans la série
Le temps est assassin : une erreur dans le livre corrigée dans la série
Si beaucoup de téléspectateurs ont jugé la série de TF1 avec Mathilde Seigner, Le temps est assassin, peu fidèle au livre de Michel Bussi, elle a au moins le mérite d'avoir corrigé une grosse erreur commise dans le bouquin. Une grosse erreur que les lecteurs du roman n'avaient pourtant peut-être pas remarquée. Quelle est-elle ? Attention, cet article contient des spoilers sur les derniers épisodes.

Après "Un avion sans elle" et "Maman a tort", un autre roman de Michel Bussi a eu le droit à son adaptation télévisée avec au casting Mathilde Seigner, Jenifer, Caterina Murino et Esther Valding (Demain nous appartient). C'est ce jeudi 19 septembre 2019 que les deux derniers épisodes du Temps est assassin ont été diffusés sur TF1 et même si la série n'a pas convaincu tout le monde, à cause des nombreux changements par rapport au bouquin, 5 millions de téléspectateurs sont restés jusqu'à la fin pour découvrir la vérité. Si vous n'avez pas vu le final, ne lisez pas la suite de l'article.

Oh la boulette !

Dans le dernier épisode de Le temps est assassin, qui n'aura pas de saison 2, on apprendre que la personne visée avant l'accident n'était pas le père de Clotilde, mais son frère Nicolas. Jaloux du rapprochement entre la chanteuse Maria-Chiara et Nicolas, Mika Schreiber, l'un des membres de la bande de jeunes, décide de trafiquer la voiture pour empêcher le couple de s'enfuir. Sauf que c'est finalement Paul qui l'a empruntée avec ses enfants pour emmener sa maîtresse Salomé (Jenifer), et la mère de son fils Orsu, voir un spécialiste.

Dans la série de TF1, Clotilde et Nicolas ne se rendent pas compte que Salomé a pris la place de leur mère Paloma (Caterina Murino) grâce à la composition de la voiture. Sauf que dans son roman, Michel Bussi n'avait pas vraiment pensé à ce petit détail puisqu'il s'agit d'une Renault Fuego, un véhicule à trois portes. Les frères et soeurs auraient donc forcément du voir que ce n'était pas leur mère avec eux.

"Il était lui-même complètement scotché"

Le réalisateur et le scénariste de Le temps est assassin, où une erreur s'est glissée dans l'épisode 3, Claude-Michel Rome, s'est expliqué sur cette erreur en interview avec Télé Loisirs : "Une Renault Fuego, ça n'existe pas en cinq-portes ! L'idée étant qu'elle (Clotilde, ndrl) ne voit pas que ce n'est pas sa mère qui monte dans la voiture. Toute la question est de savoir comment, quand elle a 17 ans, elle a pu ne pas voir que ce n'était pas sa mère dans le véhicule. Si elle écoute la musique dans la voiture et que c'est une trois-portes, elle doit sortir pour laisser monter son frère. Il y a un siège qui bascule. Alors que si, c'était une cinq-portes, Clotilde peut rester allongée à l'arrière et ne rien voir."

Il poursuit : "On a tous beaucoup ri, parce que Michel Bussi a choisi le seul modèle de l'année qui n'existe pas en cinq-portes. Il était lui-même complètement scotché et me disait : 'Ce n'est pas possible !' Nous avons donc dû changer la voiture – une Peugeot 806 – pour que ça devienne crédible. Dans le roman, c'est acceptable mais quand on connaît la voiture, on se dit que ce n'est pas possible."

News
essentielles
sur le
même thème